Comment le symbole nous fait voir l’invisible …

L'opération de pensée qui engendre le symbole n'est pas un procédé particulier et accessoire, mais un mode fondamental de la connaissance humaine. Il y a un mode symbolique de connaissance et celui-ci est un des deux modes de la connaissance intuitive, le second n’étant autre que le mode schématique de connaissance sur lequel a particulièrement … Lire la suite Comment le symbole nous fait voir l’invisible …

Nous nous rencontrerons sur le bord des enfers

Que la constitution d'une scène n'est pas l’exégèse d'une allégorie La méthode que j’ai suivie dans mon travail consiste à choisir une singularité dont on essaie de reconstituer les conditions de possibilité en explorant tous les réseaux de significations qui se tissent autour d’elle. C’est l’application de la méthode Jacotot: apprendre quelque chose et y … Lire la suite Nous nous rencontrerons sur le bord des enfers

Ce Dehors qui précède l’espace et qui l’ouvre

Dans la Critique de la raison pure, l’espace et le temps sont pensés comme des formes universelles et nécessaires de l’intui­tion (conditions transcendantales de possibilité de tout ce qui peut être donné à notre sensibilité). Or la difficulté qu’il y a à penser ces formes de l’intuition réside dans le fait qu’elles précèdent l’opposition de … Lire la suite Ce Dehors qui précède l’espace et qui l’ouvre

À la Une

Je préfère assembler des paroles lointaines

Tu as souvent fait cette expérience étrange. D’un côté, l’impossibilité, l'indécence comique, de poser à l'Auteur. Et d’un autre côté l’impossibilité de vivre dans la rumeur du déjà dit, l'indécence comique de penser en demandant l'autorisation. Et il faut parler, malgré tout. Comment faire? Répète, ré-effectue des gestes de pensée. Pense porté par des voix … Lire la suite Je préfère assembler des paroles lointaines

L’obscurité est favorable à la sortie des dieux

L’espace et le temps ne se donnent pas sur le mode quantitatif mais s’articulent à tra­vers le franchissement de seuils qualitatifs. C’est pourquoi la pensée est indissociablement une technique de la vie, au sens que lui donne l’anthropologue Maurice Leenhardt à propos de l’appréhension du temps par les Canaques de Mélanésie. Le Canaque ne donne … Lire la suite L’obscurité est favorable à la sortie des dieux

Crains dans le mur aveugle un regard qui t’épie …

Homme! libre penseur -te crois-tu seul pensantDans ce monde où la vie éclate en toute chose:Des forces que tu tiens ta liberté dispose,Mais de tous tes conseils l'univers est absent. Respecte dans la bête un esprit agissant:Chaque fleur est une âme à la Nature éclose;Un mystère d'amour dans le métal repose:Tout est sensible! Et tout … Lire la suite Crains dans le mur aveugle un regard qui t’épie …

La passion de la trace, du pas et de la dérobade, dans l’espace étoilé du désert

Sur le désert veille Dieu, l'Un, l'Unique, l'Étranger. Qu'est-ce qu'un mystique dans l'univers du monothéisme? C'est un solitaire qui rêve d'être un ami de Dieu. Dans son conte philosophique, Hayy ibn Yaqzân (Le Fils de l’Éveillé), Ibn Tofail, né en Andalousie au début du 11éme siècle et décédé à Marrakech en 1185, nous raconte la … Lire la suite La passion de la trace, du pas et de la dérobade, dans l’espace étoilé du désert

Si j’écris leur histoire, ils descendront de moi

Si j'écris leur histoire, ils descendront de moi Alfred de Vigny La capacité des chimpanzés et des orang-outangs à utiliser des outils a été largement reconnue. Toutefois, ces usages diffèrent de ceux qu’on observe dans les populations humaines. D'abord, quantitativement: ils restent exceptionnels, et cantonnés à quelques tâches bien particulières, tandis que chez l'homme ils … Lire la suite Si j’écris leur histoire, ils descendront de moi

1 Un animiste cartésien

Né en 1983, Baptiste Morizot est philosophe et enseigne à l’université d’Aix-Marseille. Il a publié en 2016 Diplomates. Cohabiter avec les loups sur une autre carte du vivant, et, en 2018, Sur la piste animale. Son dernier livre, Manières d’être vivant a été publié chez Actes Sud. L'animisme, qui implique une négociation quotidienne avec d’autres … Lire la suite 1 Un animiste cartésien

Finir chasseur

Imaginez une société qui porterait comme valeur la reconnaissance de notre statut d’êtres errants, d’êtres qui bivouaquent mais n’habitent pas, qui dérivent au lieu de s’installer, qui ont perdu leur statut d’exception pour devenir des êtres extraordinaires en compagnie d’autres êtres extraordinaires. Et maintenant imaginez comment la technologie pourrait être mise au service de cette … Lire la suite Finir chasseur

1 En chaque phrase, en chaque image ou en chaque émotion plusieurs temps coexistent …

Dans ses Nouvelles notes sur Edgar Poe, en 1857, Baudelaire devait produire une définition de l’imagination -à savoir la faculté de produire des images -soigneusement écartée de toute fantaisie subjective et, bien au contraire, décisivement accordée à un enjeu de connaissance: L’Imagi­nation n’est pas la fantaisie; elle n’est pas non plus la sensibilité, bien qu’il … Lire la suite 1 En chaque phrase, en chaque image ou en chaque émotion plusieurs temps coexistent …

1 Le flambeau des analogies

Le questionnement philosophique procède par exemples. Socrate demande qu'est-ce que? ... Et le jeune homme lui répond par des exemples. Il est juste de faire ci ou ça. Socrate récuse les exem­ples; aucun n'est le bon, il prend appui sur, et contre, les exemples, pour gagner l'eïdos. Il les repousse. La poésie, elle, montre l'exemple. … Lire la suite 1 Le flambeau des analogies

2 Imagination morte. Imaginez.

Quand il leur parlait, il utilisait toujours des exemples. Mathieu, 13-34 La parole (parabole) compare, parle en figures: succession d'exemples chez Luc. Petites fables. Le kérygme parle par l'imagination: Imaginez-vous que ... Il annonce ce qu'il en est en comparant. Où sommes-nous? Qu'en est-il de cet ici -que nous appelons ici-bas? Le Royaume est en … Lire la suite 2 Imagination morte. Imaginez.

2 A l’improbable, c’est-à-dire à ce qui est …

L’Ego qui dit ce qu’il comprend dans une figure mathématique ne se saisit que comme pensant. Mais, si je n’étais pas effectivement existant, comme un individu, comment pourrais-je échapper au doute relative­ment à ce que je pense, comment même pourrais-je jamais me trom­per? Si je doute, si je pense, c’est parce que je suis saisi … Lire la suite 2 A l’improbable, c’est-à-dire à ce qui est …

3 Vers les profondeurs, les insondables profondeurs du souffle primordial …

Être libre n’est pas être sans liens, sans dépendances, sujet absolu désengagé, mais pouvoir créer une expérience qui permette de poursuivre, de sortir des impasses. L’idée d’une individuation de la liberté est contraire à cette conception. Merleau-Ponty et Sartre adoptent à ce propos deux perspectives très diffé­rentes. Selon Sartre, la liberté rend possible l'action; selon … Lire la suite 3 Vers les profondeurs, les insondables profondeurs du souffle primordial …

2 Le Verbe ne fait qu’un avec le temps originaire …

Reconnaissons d’abord qu’une telle lecture -l'imagination comme pouvoir originaire antérieur à la dualité de l’entendement et de la sensibilité- contredit sans aucun doute à la lettre du kantisme; ce qui scandalisa grandement Jean Lacroix, dans son beau Que-Sais-Je? sur Kant! Ainsi, dans l’analyse de la troisième synthèse, celle qui a pour objet la recognition dans … Lire la suite 2 Le Verbe ne fait qu’un avec le temps originaire …

Les Idées confèrent aux symboles un pouvoir de signifier qui excède toute interprétation dominante

C’est la manière dont est présentée ou représentée l’espérance qui importe aux citoyens de la terre, de même que la meilleure représentation du progrès est celle qui constitue par elle-même une condition de sa réalisation. Le choix de Kant en faveur du progrès ne témoigne d’aucun optimisme; s’il fait bien du progrès l’horizon le plus … Lire la suite Les Idées confèrent aux symboles un pouvoir de signifier qui excède toute interprétation dominante

Le temps, la musique, la liberté des hommes

Le De Musica de saint Augustin, composé entre 386 et 388, développe le thème fondamental, qui sera au principe de toute l'esthétique du Moyen Age, d'une montée à partir des choses corporelles vers les incorporelles par la voie des Nombres. Mais cette référence aux nombres n'est pas orientée, comme ce sera le cas dans l'esprit … Lire la suite Le temps, la musique, la liberté des hommes

Le miroir le plus profond -à la fois lumineux et sombre- qu’on puisse tendre à l’esprit, il est tombé de nos mains …

L'étude du latin au lycée et la lecture des Bucoliques, qui sont en poésie un monde imagé extraordinaire, dont l'Occident tout entier n'a cessé de subir la fascination, et j'y succombais à mon tour, m'avaient préparé à voir dans la Grande Terre du Sud le lieu par excellence où l'on cherche à entrer chaque fois … Lire la suite Le miroir le plus profond -à la fois lumineux et sombre- qu’on puisse tendre à l’esprit, il est tombé de nos mains …