A l'heure de la parenté entre tous les vivants, nos passions prennent un nouveau visage …

Né en 1983, Baptiste Morizot est philosophe et enseigne à l’université d’Aix-Marseille. Il a publié en 2016 Diplomates. Cohabiter avec les loups sur une autre carte du vivant (Wildproject) et, en 2018, Sur la piste animale (Actes Sud). Son dernier livre, Manières d’être vivant vient d’être publié chez Actes Sud. L'animisme, qui implique une négociation … Lire la suite A l'heure de la parenté entre tous les vivants, nos passions prennent un nouveau visage …

1 De te fabula narratur

Quand elle dormait, Purga rêvait. Les primates avaient déjà un cerveau assez gros et développé pour nécessiter un toilettage de l’autoréférentiel. Elle rêvait donc, de chaleur et d’obscurité, de dents et de griffes étincelantes, et de sa propre mère, dont sa mémoire avait gardé l’image: immense. Purga, comme tous les mammifères, était un animal à … Lire la suite 1 De te fabula narratur

2 La Nuit des Temps

Quatre-vingts millions d’années avant la naissance de Purga, un ornitholeste chassait le diplodocus dans la dense forêt du jurassique. Cet ornith était une femelle dinosaure carnivore qui avait la bougeotte. Elle avait à peu près la taille d’un être humain, mais son corps était si svelte qu’elle en pesait à peine la moitié. Elle avait … Lire la suite 2 La Nuit des Temps

Man gave names to the animals, long time ago …

Dieu modela l’homme. Qui dit cela? L’époque moderne se signale par l’intérêt qu’elle porte à cette question. Alors que le récit est comme une réalité objective, projetée sur un écran lisse, l’homme d’aujourd’hui veut voir la cabine de projection, il veut même voir le tournage du film, savoir qui l’a tourné. Qui raconte? Nous passons … Lire la suite Man gave names to the animals, long time ago …

1 Refermer la parenthèse ouverte au néolithique, et vite

Redevenir pisteur. Cueilleur et jardinier. Chasseur! Autrement qu'avant, mieux qu'avant. La parenthèse nous a beaucoup appris. Paul Shepard suggère une piste: il faut retourner au Pléistocène. La fin du Pléistocène correspond au paléolithique et à l’émer­gence de l’homme moderne. C’est l’époque des chasseurs-cueilleurs qui vivent en petits groupes et dont l’organisation sociale est parfaitement adaptée … Lire la suite 1 Refermer la parenthèse ouverte au néolithique, et vite

2 … Et entrer dans l’histoire

Les céréales cultivées: blé, maïs, sorgho, riz, qui représentent l’essentiel de nos ressources vivrières sont des plantes annuelles. Chaque année elles sont semées au printemps ou à l’automne et moissonnées cinq à six mois plus tard. D'où l'intérêt qu’il y aurait à créer des céréales pérennes (vivaces) c’est-à-dire capables de fructifier plusieurs fois dans leur … Lire la suite 2 … Et entrer dans l’histoire

1 Nous voulons, tant ce feu nous brûle le cerveau …

... Plonger au fond du gouffre, Enfer ou Ciel, qu'importe! Au fond de l'Inconnu pour trouver du nouveau! Depuis des années, Thomas Beddoes, Professeur à Oxford, jouissait d’une réputation de bizarrerie dans les milieux scientifiques anglais. Il soumettait ses patients atteints de tuberculose aux flatulences de vaches pour dégager leurs poumons. Il suçait des lingots … Lire la suite 1 Nous voulons, tant ce feu nous brûle le cerveau …

2 Deux arracheurs de dent infléchissent le cours de l’Histoire

Avant 1850, il arrivait souvent que les gens se suicident plu­tôt que d’affronter une opération chirurgicale, et on peut les com­prendre. Chaque détail du lieu prévu pour l’opération annonçait la douleur à venir, depuis le sol garni de sable pour absorber le sang et les vomissures, jusqu’au plafond ouvert pour laisser s’échapper les hurlements des … Lire la suite 2 Deux arracheurs de dent infléchissent le cours de l’Histoire

3 Je veux breveter le rêve, la souffrance et l’ivresse

Si l’oxyde nitreux ne marchait pas comme anesthésique, eh bien on trouverait mieux! Et c’est ce qui se passa. En dépit de sa com­plète ignorance en chimie et en médecine, moins d’un an plus tard, Morton comprit qu'il pouvait utiliser l'éther. À première vue, l’éther ne semble pas un anesthésique très pro­metteur: les anesthésiques s’administrent … Lire la suite 3 Je veux breveter le rêve, la souffrance et l’ivresse

4 Le destin tragique des Précurseurs

Le chloroforme (ou trichlorométhane) s’est frayé son chemin en médecine grâce au docteur James Simpson, obstétricien écossais ressemblant à un nain de jardin, qui cherchait à apaiser les douleurs de l’accouchement, mais considérait que l’éther ne convenait pas pour cela: son effet était trop lent et son odeur faisait vomir les patientes; de plus, il … Lire la suite 4 Le destin tragique des Précurseurs