1 Éliminons les Nègres pour augmenter notre puissance et parler avec les fantômes

Les nègres n'ont rien d'analogue [à l'humanité blanche]. Ils continuent, même au milieu des Blancs, à vivre une existence végétative, sans rien produire que de l'acide carbonique et de l'urée ... Lorsqu’il s’agira de la race jaune, et, à plus forte raison, de la race noire, pour conserver, et surtout pour augmenter notre puissance mentale, … Lire la suite 1 Éliminons les Nègres pour augmenter notre puissance et parler avec les fantômes

2 Il est mort noyé il y a trois cent ans. Et il est revenu !

L’histoire débute à Tarbes dans les années 1890. La femme du général en garnison s’adonne au spiritisme avec son mari, Élie Noël, pour se distraire un peu et étudier des phénomènes que le colonel de Rochas, polytechnicien comme le général, et pionnier des sciences psychiques, avait décrits dans ses ouvrages. La générale se rêve des … Lire la suite 2 Il est mort noyé il y a trois cent ans. Et il est revenu !

Ma princesse ! Ma prêtresse ! Mon double !

La controverse débute avec l’article de Richet dans Le Figaro. Elle fut lancée par le Dr Paul Valentin, un médecin spécialiste des névroses qui revendique sur l’affaire le regard de la psychopathologie. L’offensive contre le fantôme de Richet a en effet rapidement mobilisé une psychopathologie matérialiste et organiciste, se proclamant au service de l’hygiène mentale … Lire la suite Ma princesse ! Ma prêtresse ! Mon double !

4 Les Mange-Mort sont de retour

La révélation de l'hideuse fraude, on s’en doute, fit son effet, et dans ses conclusions Rouby pouvait dénoncer la faillibilité des plus réputés. Des expériences de la villa Carmen, il ne restait plus rien. De la crédibilité de Richet en matière de matérialisation non plus. Le coup de grâce vint de la discussion qui suivit … Lire la suite 4 Les Mange-Mort sont de retour

Qui es-tu, Edward Hyde ? De la boue de l’enfer, de la poussière amorphe …

Considérons d’abord l’interprétation proposée par Jekyll -ce que Stevenson nomme sa version de l’affaire. Par la place qui lui est accordée dans le récit, c’est cette version qui semble avoir été privilégiée par l’auteur, de sorte qu’elle fut aussi prioritairement rete­nue par ses lecteurs. La dualité dont il est question est celle du Bien et … Lire la suite Qui es-tu, Edward Hyde ? De la boue de l’enfer, de la poussière amorphe …

Les Bois Maudits du Canton de L’Arbresle

L'année mil sept cent cinquante cinq dans le carême et l'an 1756 deux loups cerviers (que les personnes de la campagne appelaient loups garous au commencement de leurs ravages, le grand nombre de paysans soutenaient que c'était des personnes couvertes d'une peau) dévorèrent et mangèrent en tout ou en partie environ 25 personnes à Savigny … Lire la suite Les Bois Maudits du Canton de L’Arbresle

4 De quoi Poutine est-il le nom ? Des couloirs d’avalanche de l’éternelle gnose

Le cosmisme est aujourd’hui réinvesti par le pouvoir russe. Cosmisme? C’est un courant de pensée apparu en Russie à la fin XIXe siècle. L’idée centrale est l’existence d’une solidarité essentielle entre la vie humaine, sur Terre, et ce qui se passe dans le reste de l’univers. Les cosmistes considèrent que l’humanité a un rôle à … Lire la suite 4 De quoi Poutine est-il le nom ? Des couloirs d’avalanche de l’éternelle gnose

Sur le bateau pour les étoiles

Que voyons-nous? Tout d’abord un ciel nocturne fourmillant de corps stellaires: la lune décroissante avec son auréole, un réseau d’étoiles blanches, jaunes, orange et bleues qui semblent palpiter et faire jaillir une énergie cosmique, et une spirale qui s’enroule sur elle-même et court parallèlement à l’horizon. Sous ce ciel agité, nous apercevons les maisons d’un … Lire la suite Sur le bateau pour les étoiles

Les Mondes passeront. La vie, la jeunesse et l’amour ne passeront jamais

Van Gogh affirme que la Nuit étoilée ne se réfère pas de manière explicite à la religion, mais exprime plutôt la nature plus pure de la campagne. Cet aspect de sa pensée le rapproche des savants et des géographes de son époque, qui avaient des idées radicales en matière sociale et qui voyaient dans la … Lire la suite Les Mondes passeront. La vie, la jeunesse et l’amour ne passeront jamais

La guerre des Algériens

Oui, les Algériens avaient le droit, et même le devoir, d’être libres, de former une communauté indépendante, égale aux autres, qui disposerait de son nom propre, et se faire reconnaître comme telle -et nous devions, en conséquence, les soutenir. Mais, d’autre part, leur lutte n’avait aucune chance d’aboutir au genre de démocratie que nous croyions … Lire la suite La guerre des Algériens

Ce sera tout à fait comme dans cette vie …

Ce sera tout à fait comme dans cette vie! Le même jardin,Profond, profond, touffu, obscur. Et vers midiDes gens se réjouiront d'être réunis làQui ne se sont jamais connus et qui ne savent Les uns des autres que ceci: qu'il faudra s'habillerComme pour une fête et aller dans la nuitDes disparus, tout seul, sans amour … Lire la suite Ce sera tout à fait comme dans cette vie …

1 Solvet saeclum in favilla

C’était au crépuscule que Charles Archold préférait contempler la façade. Les soirs de juin comme celui-ci (mais était-on bien en juin?), le soleil couchant caressait Maxwell Street et venait éclairer le groupe sculpté du fronton: une déesse du Commerce à la poitrine généreuse, qui brandissait une corne d’abondance allégorique d’où sortait une cascade de fruits … Lire la suite 1 Solvet saeclum in favilla

2 Mors stupebit et Natura

C’était à minuit que Jessy Holm devait mourir, mais elle connaissait en ce moment une euphorie qui touchait au délire. Comme toutes les lumières de la vieille banque baissaient de plus en plus (excepté la tache bleue qui baignait le batteur), Jessy se joignit à la cohue des danseurs en un immense soupir d’extase et … Lire la suite 2 Mors stupebit et Natura

3 Cum resurget creatura

Nora Archold, l’épouse de Charles, ressentait quelque gêne à cause de ses cheveux roux. Bien qu’ils fussent naturels, elle s’imaginait que les gens la soupçonnaient de se teindre. Après tout, elle avait quarante-deux ans, et beaucoup de femmes plus âgées choisissaient de devenir rousses. Je les aime comme ça, chérie, affirma Dewey. Je t’assure que … Lire la suite 3 Cum resurget creatura

4 Les morts sont ivres à Lofoten

Les morts sont ivres de pluie vieille et saleAu cimetière étrange de Lofoten. Oskar Wladisław de Lubicz Miłosz Il y a un demi-siècle, quand Jean-François Lyotard écrivait le texte suivant, les morts-vivants n'avaient pas encore envahi nos imaginaires. Les algorithmes ne déterminaient pas encore nos travaux, nos contestations et nos loisirs. On n'avait pas encore … Lire la suite 4 Les morts sont ivres à Lofoten

Jacob prit la pierre où il avait reposé la tête …

Forme dégradée de la prophétie, le rêve n’en entretient pas moins avec la prophétie, et plus largement avec la Parole divine, et donc avec le Texte où cette parole est consignée, d’étranges rapports de similitude: comme elle, il est souvent allégorique, et ambigu; comme elle, il est double et mêlé; comme elle, surtout, il demande … Lire la suite Jacob prit la pierre où il avait reposé la tête …

Fallait-il qu’au sanctuaire fussent égorgés prêtre et prophète ?

Bien sûr, qu'il le fallait. Et ce n'était qu'un début. Les Lamentations nous étonnent plus que tout autre poème biblique quand nous les lisons à la lumière de la poésie. Ces cinq poèmes, composés probablement en Palestine après la ruine de Jérusalem en 587 et œuvre d’un seul auteur qui n’était peut-être pas Jérémie, sont … Lire la suite Fallait-il qu’au sanctuaire fussent égorgés prêtre et prophète ?

Your gipsy wife

Cet élément transitoire, fugitif, dont les métamorphoses sont si fréquentes, vous n’avez pas le droit de le mépriser ou de vous en passer. En le supprimant, vous tombez forcément dans le vide d’une beauté abstraite et indéfinissable, comme celle de l’unique femme avant le premier péché. Charles Baudelaire, Le Peintre de la Vie Moderne Tout … Lire la suite Your gipsy wife

Nous sommes les prêtres du Pouvoir

Comment un homme s'assure-t-il de son pouvoir sur un autre, Winston? Winston réfléchit: En le faisant souffrir, répondit-il.Exactement. En le faisant souffrir. L'obéissance ne suffit pas. Comment, s'il ne souffre pas, peut-on être certain qu'il obéit, non à sa volonté, mais à la nôtre? Le pouvoir est d'infliger des souffrances et des humiliations. 1984 Les … Lire la suite Nous sommes les prêtres du Pouvoir

Je rêve sur le bord du monde et de la nuit

Que vouliez-vous donc me dire? Hommes dans l’éloignement, criant la main en porte-voix, riant des gestes du dormeur. Sur le bord de la nuit et du crime, sur le bord du crime et de l’amour. Ô Rivieras de l’idéel, vos casinos sans distinction d’âge ouvrent leurs salles à tous ceux qui veulent perdre! Il est … Lire la suite Je rêve sur le bord du monde et de la nuit

La nuit sur ta gorge qui met sa main gantée de souveraine …

Est–ce toi qui noues les liens des Pléiades ou qui desserres les cordages d’Orion? Job, 38 Dans ses Observations sur le beau et le sublime, Kant écrit que si le jour est beau, la nuit est sublime. Un plaisir est appelé sublime lorsqu'il est lié à ce qui terrifie ou à ce qui dépasse les … Lire la suite La nuit sur ta gorge qui met sa main gantée de souveraine …

Deux leçons de Ténèbres

Les mots de la nuit permettent de métaphoriser les hésitations du commencement de la pensée. À propos de la nécessité de mettre en œuvre une méthode pour accéder à une vérité certaine, Descartes écrit: Comme un homme qui marche seul et dans les ténèbres, je me résolus d'aller si lentement et d'user de tant de … Lire la suite Deux leçons de Ténèbres

1 La Nuit a dévoré le Monde

Dans ses cours sur Nietzsche Heidegger entreprend de penser le nihilisme comme accomplissement du destin de la métaphysique comprise dans le tout de son histoire. Il reprend alors la question du nihilisme comme étant celle de l’époque de l’absurde où le monde ne fait plus sens. Le paradoxe est alors que cette époque est perpétuel­lement … Lire la suite 1 La Nuit a dévoré le Monde