La Chine est un État génocidaire

En 2017, les Ouïghours et autres minorités musulmanes (Kazakhs, Kirghizes) de la région autonome ouïghoure du Xinjiang (appelée Turkestan oriental par celles et ceux qui considèrent l’État chinois comme une puissance colonisatrice et illégitime depuis la conquête de la région en 1949) représentaient 2 % de la population totale de la Chine mais 21 % … Lire la suite La Chine est un État génocidaire

La Déesse des Vents et la lutte des classes

Outre les quelques 10 000 € par permis empochés par l’état népalais, l’exploitation de l’Everest représente une manne financière primordiale pour toute la région. En 2019, 381 permis d’ascension ont été accordés, un record. Engendrant plus d’un million d’emplois, le tourisme est la deuxième source de revenus du Népal, après les dons humanitaires. Parmi la … Lire la suite La Déesse des Vents et la lutte des classes

Et si les Droits de l’Homme étaient une invention mortifère de l’Occident colonial ?

Les vrais rebelles seraient alors différentialistes. Oh pas racistes. Indigènes de la République. Poutiniens. La Nouvelle Droite des années 70, Éléments et Alain de Benoist, auraient en silence raflé toutes les mises, y compris dans les soi-disant gauches radicales, pour aboutir à la catastrophe en cours. Mais non. Retour amont: Lorsque l’humaniste espagnol Juan Ginés … Lire la suite Et si les Droits de l’Homme étaient une invention mortifère de l’Occident colonial ?

La résilience, un concept illusoire, pour faire passer en fraude le plus désuet des darwinismes sociaux …

Résilience? L’idée de quelque chose qui résiste aux pressions sans trop se déformer ou en pouvant retrouver sa forme, un peu comme un ressort, existe aux États-Unis depuis longtemps. Paul Claudel écrivait dans L’Élasticité américaine: Il y a dans le tempérament américain une qualité que l’on traduit là-bas par le mot resiliency, pour lequel je … Lire la suite La résilience, un concept illusoire, pour faire passer en fraude le plus désuet des darwinismes sociaux …

Je suis une merde

La torture va de l'usage de la gégéne à la gestion des ressources humaines ... L’analyse vaut pour toute institution. L’institution dit au sujet: Regarde ce que tu es: une pourriture. Ou bien le sujet se laisse nier, écraser, anéantir, acceptant de s’identifier à cette pourriture, à ce déchet, ou bien il adopte une attitude … Lire la suite Je suis une merde

De la lutte des classes

Penser la signification présente de la fin de la politique oblige à réélaborer le rapport établi par la pensée grecque entre le démos (le peuple) et l’ochlos (la plèbe), entre le pouvoir du peuple et le rassemblement turbulent des turbulences individuelles. Ce schéma initial, les pensées modernes de la démocratie l’ont généralement validé directement ou … Lire la suite De la lutte des classes

2 La gnose au nom menteur

Viens, c'est l'aurore! Le coq a chanté, le cheval a henni, la voile est prête! Non! Le coq n’a pas chanté! J’entends le grillon dans les sables et je vois la lune qui reste en place. La tentation de Saint Antoine La gnose devait bien recruter pour assurer son rayonnement. Doctrine sophistiquée, elle eut du … Lire la suite 2 La gnose au nom menteur

3 Scientologie demain la gnose

La scientologie (nom officiel: Church of Scientology) est l’œuvre de Lafayette Ronald Hubbard (1911-1986), dénommé par les adeptes L.R.H., Ron ou Commodore, célèbre auteur américain de romans de science-fiction. Il était selon lui le premier être à avoir trouvé, au péril de sa vie, le chemin vers la liberté totale. La doctrine, désignée sous le … Lire la suite 3 Scientologie demain la gnose

Algérie: du sang et des mascarades, des simulations et de l’héroïsme …

Un sytème de prédation ... Au commencement ... Le 18 mars 1962, étaient signés entre le gouvernement français et le gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA), les accords d’Évian qui mettaient fin à la guerre et qui allaient permettre de mettre un terme à 132 années de présence coloniale. Le GPRA était composé des … Lire la suite Algérie: du sang et des mascarades, des simulations et de l’héroïsme …

Théorie et pratique du collectivisme oligarchique

La censure bâillonne, elle réduit au silence. Mais elle ne violente pas la langue ... Le libéralisme fonde son pouvoir sur l’absence de censure, mais il a recours à l’abus de langage. Le discours qui étalonne la valeur des mots, le vide en fait de sens -d’où une inflation verbale qui ruine la communication à … Lire la suite Théorie et pratique du collectivisme oligarchique

Avec toute la vitalité contenue, tout le foutre thésaurisé autant que l’argent, porté par le retour d’âge, jouir du couchant doré de la vie …

Le Reich, tel qu'il se figura le monde d'après sa victoire, et commença à le configurer avec ses amis, serait-ce une variante, un avant-coup, de la Paix aujourd'hui instaurée par l'Union européenne? La Paix ... Pour les pré-retraités en croisière, la paix, pas pour les réfugiés. Mais non. Il serait ridicule et scandaleux de poser … Lire la suite Avec toute la vitalité contenue, tout le foutre thésaurisé autant que l’argent, porté par le retour d’âge, jouir du couchant doré de la vie …

René Girard, le plus stylé des Chefs de Rang

Bien que René Girard ait de nombreux disciples dans la Silicon Valley, le plus notable d’entre eux est sûrement le capital-risqueur fondateur de PayPal, Peter Thiel. Élève de Girard à Stanford à la fin des années 1980, Thiel rapporte, dans plusieurs entrevues, et dans un livre de 2014, De zéro à un, que Girard est … Lire la suite René Girard, le plus stylé des Chefs de Rang

Sidi Ahmed Benengeli ! Comment t’écouter ? Comment t’entendre ?

Si je le pouvais, à ce point, je n’écrirais rien du tout. Il y aurait des photographies; pour le reste, il y aurait des fragments de tissu, des morceaux de coton, des mottes de terre, des paroles enregistrées, des bouts de bois et de fer, des flacons d’odeurs, des assiettes de nourriture et d’excrément. James … Lire la suite Sidi Ahmed Benengeli ! Comment t’écouter ? Comment t’entendre ?

L’anthropocène n’existe pas

... Du moins tel qu'il nous est vendu: le segment final d'un prétendu Grand Récit -un destin déjà écrit, qui courrait du Big Bang à l'élection de notre vieil ami Michel Serres à l'Académie Française, en passant par l'hominisation et la Croissance. Saisissons bien la ruse: l'anthropocène, et ses désastres, qui sont indubitables, est utilisé … Lire la suite L’anthropocène n’existe pas

4 Les morts sont ivres à Lofoten

Les morts sont ivres de pluie vieille et saleAu cimetière étrange de Lofoten. Oskar Wladisław de Lubicz Miłosz Il y a un demi-siècle, quand Jean-François Lyotard écrivait le texte suivant, les morts-vivants n'avaient pas encore envahi nos imaginaires. Les algorithmes ne déterminaient pas encore nos travaux, nos contestations et nos loisirs. On n'avait pas encore … Lire la suite 4 Les morts sont ivres à Lofoten

1 L’Opinion, la Vérité, la Politique

 Corinne Enaudeau Hannah Arendt, Politics, Opinion, Truth, dans Social Research: An International Quarterly of the Social Sciences, vol. 74, n° 4, Winter 2007 La victoire platonicienne sur les sophistes a autorisé une méconnaissance de la poli­tique dont l’Occident déploie sans frémir le pouvoir destructeur. Loin d’éclairer le monde, la vérité a prétendu le conduire et … Lire la suite 1 L’Opinion, la Vérité, la Politique

2 Le souci du monde n’est pas séparable du principe d’égalité

Corinne Einaudeau, suite ... Reste donc à évaluer cette dernière vérité, celle du principe pratique, qui est sans doute le lieu de tous les dangers. Car cette fois, le vrai ne s’établit pas en dehors du champ politique, dans une impartialité solitaire établissant les faits, mais il s’affirme à l’intérieur même de ce champ, en … Lire la suite 2 Le souci du monde n’est pas séparable du principe d’égalité

Nous sommes les prêtres du Pouvoir

Comment un homme s'assure-t-il de son pouvoir sur un autre, Winston? Winston réfléchit: En le faisant souffrir, répondit-il.Exactement. En le faisant souffrir. L'obéissance ne suffit pas. Comment, s'il ne souffre pas, peut-on être certain qu'il obéit, non à sa volonté, mais à la nôtre? Le pouvoir est d'infliger des souffrances et des humiliations. 1984 Les … Lire la suite Nous sommes les prêtres du Pouvoir

1 Et Hourrah ! Cornaucul ! Vive le Père Ubu !

J’appellerai grotesque le fait, pour un discours ou pour un individu, de détenir des effets de pouvoir dont sa qualité devrait les priver. On devrait définir une catégorie précise de l’analyse historico-politique, qui serait la catégorie du grotesque ou de l’ubuesque. La terreur ubuesque, la souveraineté grotesque ou, en termes plus austères, la maximalisation des … Lire la suite 1 Et Hourrah ! Cornaucul ! Vive le Père Ubu !

2 Demain les clowns tueront

Avec le grotesque, il s’agit de manifester l’inévitabilité du pouvoir, qui doit pouvoir s'affirmer dans toute sa rigueur même et surtout quand il est disqualifié. Or si gouverner, c'est prévoir, tout gouvernement est discrédité par principe depuis la révolution darwinienne. Celle-ci a montré que la vie n'est pas programmable, sinon dans les mythes positiviste jumeaux … Lire la suite 2 Demain les clowns tueront

And the river of Styx is my blood

Alors qu’à l’époque du capitalisme traditionnel la pulsion de mort était canalisée par les grandes guerres, c'est, à partir des années 1960-1970, dans la société de consommation, dans l’acte de consommer, et dans la relation avec autrui telle que les règlent les schémas numériques, que la pulsion de mort trouve dans les canaux mêmes de … Lire la suite And the river of Styx is my blood

1 Pierre Klossowski façonne des simulacres, moi je titrise des créances

Klossowski se moque-t-il quand il confronte, dans La Monnaie vivante, la bombe atomique orbitale et la Vénus callipyge ...? Le Baphomet, est-ce un fatras mystico-pédérastique, comme disait Roger Caillois? Oui. Et non: en figurant, à tous les sens du mot, l'entrelacement du politique et du libidinal, qui est à la fois manifeste et peu dicible, … Lire la suite 1 Pierre Klossowski façonne des simulacres, moi je titrise des créances

2 Qu’est-ce qu’une Jeune Fille ?

Ce que Klossowski ne parvient pas à trancher, c’est la nature du lien qui unit le sujet pervers et la société industrielle contemporaine -qui commence d’étaler au grand jour ses mécanismes fondamentaux au moment même où il écrit. Ces difficultés tiennent à la faille temporelle qui nous sépare de Sade. Sade s’inscrit dans un système … Lire la suite 2 Qu’est-ce qu’une Jeune Fille ?

1 On l’a tiré depuis longtemps, le frein d’urgence …

Walter Benjamin: Il se peut que les révolutions soient l’acte par lequel l’humanité qui voyage dans le train tire le frein d’urgence … Jacques Rancière est peu disert sur la question écologique, dont on voit pourtant qu’elle devient décisive pour qui s’interroge sur sur la violence de classe. Pourtant la question d’une modernité technique traverse … Lire la suite 1 On l’a tiré depuis longtemps, le frein d’urgence …