Ce Dehors qui précède l’espace et qui l’ouvre

Dans la Critique de la raison pure, l’espace et le temps sont pensés comme des formes universelles et nécessaires de l’intui­tion (conditions transcendantales de possibilité de tout ce qui peut être donné à notre sensibilité). Or la difficulté qu’il y a à penser ces formes de l’intuition réside dans le fait qu’elles précèdent l’opposition de … Lire la suite Ce Dehors qui précède l’espace et qui l’ouvre

1 Dans les Ténèbres suressentielles

Trinité suressentielle qui es au-delà du divin, au-delà du Bien, Toi qui gardes les chrétiens dans la connaissance des choses divines, conduis-nous, par-delà l'inconnaissance, vers les très hautes et très lumineuses cimes des écritures mystérieuses. Là se trouvent voilés les simples, insolubles et immuables mystères de la théologie, dans la translumineuse Ténèbre du Silence, où … Lire la suite 1 Dans les Ténèbres suressentielles

2 L’ombre des choses futures

Le stupéfiant commentaire suivi du Cantique des Cantiques par Paul Claudel n'est dépourvu ni de références scolastiques, ni d'allusions à la modernité. Il est présenté par Dominique Millet Gérard (Le lumineux abîme du Cantique des Cantiques, Parole et Silence, 2008, courts extraits): Et ici, une fois encore, fissure dans le discours, de l’autre côté de … Lire la suite 2 L’ombre des choses futures

Voir l’Étrangère dans la grotte

L'homme a commencé par l’étrangeté de sa propre humanité. Ou par l’humanité de sa propre étrangeté. C’est en elle qu’il s’est présenté: il se l’est présentée, ou figurée. Tel fut le savoir de soi de l’homme, que sa présence était celle d’un étranger, monstrueusement semblable. Le semblable avait le pas sur le soi, et c’était … Lire la suite Voir l’Étrangère dans la grotte

Des poètes, des bardes et des visionnaires chez les dauphins et les baleines …

Rechercher une vie intelligente extra-terrestre est toujours synonyme de rechercher une technologie avancée. Mais il n’est pas du tout clair que l’utilisation d’outil appartienne à mon essence, ou à mon propre, d’une façon significativement différente de celle d’un chimpanzé. Si un chimpanzé et moi sommes échoués sur une île déserte avec seulement notre intelligence pour … Lire la suite Des poètes, des bardes et des visionnaires chez les dauphins et les baleines …

Dans le silence de la nuit, à l’heure où le lion de Juda ressuscita d’entre les morts, moi, Joachim …

... Je vis un ange qui volait par le milieu du ciel, ayant un Évangile éternel pour le proclamer aux habitants de la terre, à toute nation, à toute tribu, à toute langue et à tout peuple, et qui disait d’une voix forte: Craignez Dieu et glorifiez-le, car l’heure de son jugement est venue ! … Lire la suite Dans le silence de la nuit, à l’heure où le lion de Juda ressuscita d’entre les morts, moi, Joachim …

1 Ils ont déconstruit l’Origine

Platon, dans le Timée, après avoir longuement développé sa théorie de la création du monde par un démiurge, principe intelligible, engendrant par étapes successives le monde sensible, conclut qu’il faut revenir en arrière, tout reprendre au commencement, car cette première explication de l’origine du monde laisse de côté le problème de la relation entre l’intelligible … Lire la suite 1 Ils ont déconstruit l’Origine

2 … Le Commencement serait alors perpétuel …

Penser l’espace d’inscription depuis la persistance d’un tracer sous-jacent, d’une poussée différenciante qui ouvre l’advenue des traces et tracés, ne pourra au contraire se faire qu’en mettant en œuvre une opération de désontologie. C’est alors moins du côté de Platon qu’il faudra chercher pour penser la persistance du tracer que du côté d’Anaximandre. À la … Lire la suite 2 … Le Commencement serait alors perpétuel …

Les textes de Beckett, de vieux habits. Solides. En constant ravaudage …

Molloy, une jambe raide, se déplace en s’appuyant d’abord sur un vélo qu’il pousse à côté de lui, puis sur des béquilles, enfin en rampant à même le sol, sur la terre humide, au milieu des feuilles, d’arbres, d’écriture. Dans la chambre de sa mère morte où il est parvenu -en réalité? En imagination?- il … Lire la suite Les textes de Beckett, de vieux habits. Solides. En constant ravaudage …

Le Jihad, magnifique travail sur soi, a été plongé dans les eaux de l’individualisme capitaliste, et il est devenu criminel

Travaille ceux qui me travaillent, Combats les haineux qui m’assaillent, Éternel mon recours, Charge-moi ta forte rondache, Et du croc tes armes détache, Marchant à mon secours. Fais brandir ta lance guerrière, Et les presse en telle manière Qu’ils n’approchent de moi, Puis mon âme ainsi réconforte, Âme ne doute en nulle sorte, Je suis … Lire la suite Le Jihad, magnifique travail sur soi, a été plongé dans les eaux de l’individualisme capitaliste, et il est devenu criminel

La pensée est-elle réductible à un calcul ?

 Hervé Boillot, Le Larousse de la Philosophie Il convient dans un premier temps de faire un sort à la multitude d'em­plois du terme “calcul” dans le langage ordinaire, de manière à faire res­sortir l'usage technique précis du terme qui est logique et mathématique. Une seconde difficulté tient à ce que les ordinateurs, les calculatrices électroniques, … Lire la suite La pensée est-elle réductible à un calcul ?

Tra la perduta gente

Ce sera tout à fait comme dans cette vie! Le même jardin,Profond, profond, touffu, obscur. Et vers midiDes gens s'étonneront d'être réunis làQui ne se sont jamais connus et qui ne savent Les uns des autres que ceci: qu'il faudra s'habillerComme pour une fête et aller dans la nuitDes disparus, tout seul, sans amour et … Lire la suite Tra la perduta gente

La Déesse des Vents et la lutte des classes

Outre les quelques 10 000 € par permis empochés par l’état népalais, l’exploitation de l’Everest représente une manne financière primordiale pour toute la région. En 2019, 381 permis d’ascension ont été accordés, un record. Engendrant plus d’un million d’emplois, le tourisme est la deuxième source de revenus du Népal, après les dons humanitaires. Parmi la … Lire la suite La Déesse des Vents et la lutte des classes

Et si les Droits de l’Homme étaient une invention mortifère de l’Occident colonial ?

Les vrais rebelles seraient alors différentialistes. Oh pas racistes. Indigènes de la République. Poutiniens. La Nouvelle Droite des années 70, Éléments et Alain de Benoist, auraient en silence raflé toutes les mises, y compris dans les soi-disant gauches radicales, pour aboutir à la catastrophe en cours. Mais non. Retour amont: Lorsque l’humaniste espagnol Juan Ginés … Lire la suite Et si les Droits de l’Homme étaient une invention mortifère de l’Occident colonial ?

La passion de la trace, du pas et de la dérobade, dans l’espace étoilé du désert

Sur le désert veille Dieu, l'Un, l'Unique, l'Étranger. Qu'est-ce qu'un mystique dans l'univers du monothéisme? C'est un solitaire qui rêve d'être un ami de Dieu. Dans son conte philosophique, Hayy ibn Yaqzân (Le Fils de l’Éveillé), Ibn Tofail, né en Andalousie au début du 11éme siècle et décédé à Marrakech en 1185, nous raconte la … Lire la suite La passion de la trace, du pas et de la dérobade, dans l’espace étoilé du désert

Aristote : l’âme est en quelque façon toutes choses.

Qu’est-ce qu’un sujet? La question ne peut être posée. Un sujet, précisément, n’est pas quelque chose. Il n’est pas quelque chose et il n’est pas, si du moins on donne à être la valeur d’une forme d’ontologie substantielle. Le sujet n’est pas comme une chose est; il n’est pas non plus comme un être est, … Lire la suite Aristote : l’âme est en quelque façon toutes choses.

Néglige ceux aux yeux de qui l’homme passe pour n’être qu’une étape de la couleur sur le dos tourmenté de la terre

Qu'ils dévident leur longue remontrance.L'encre du tisonnier et la rougeur du nuage ne font qu'un. René Char André Pichot appelle disjonction d’évolution la discontinuité physico-chimique qui surgit entre le vivant actuel et l’environnement actuel, le déphasage causé par deux évolutions disjointes (celle du vivant et celle de l’environnement) qui sont maintenant en relation. Deux histoires … Lire la suite Néglige ceux aux yeux de qui l’homme passe pour n’être qu’une étape de la couleur sur le dos tourmenté de la terre

1 L’erreur tragique du Professeur Frankeinstein

Il existe deux sortes de complexités: celle que l'on pourrait appeler complexité chaotique, qui se produit à partir d'éléments simples, et la complexité organique, celle de la vie produite à partir de la vie. Si la complexité qui se reconstruit est de type chaotique, on n'a aucune idée d'où on va. Cela suscite un problème … Lire la suite 1 L’erreur tragique du Professeur Frankeinstein

2 Que la matière est toujours forme

La matière sans forme, peut-on la dire, la penser? Le doit-on? Aristote a essayé, avec la notion de sub-stance. SI on prend une cellule souche de l'embryon humain en principe programmée pour parti­ciper à la fabrication d'un pied pour la mettre là où il doit y avoir du cortex, elle fait du cortex. Preuve que … Lire la suite 2 Que la matière est toujours forme

3 Les idées mènent le monde ! Oui, mais le monde forme les Idées …

Les Idées, c'est-à-dire les formes. Le fait d'isoler une fonction biologique implique bien un niveau de discréti­sation du vivant qui relève de la fiction. Précisons ce point: si on dit que le cœur sert à pomper le sang, on ne se trompe pas; mais si on veut remplacer un cœur organique déficient par un cœur … Lire la suite 3 Les idées mènent le monde ! Oui, mais le monde forme les Idées …