Par delà l’orbe terrestre s’étend un vaste cimetière de comètes, aux lueurs mystérieuses, apparaissant les soirs et les matins des jours purs

L’Astronomie était la connaissance de l’ordre immuable qui dément les vaines prétentions des hommes à changer le cours des choses … Pour traduire sans reste le pouvoir de la loi scientifique en pouvoir spirituel régissant la société, Auguste Comte repoussait dans les ténèbres de l’inconnaissable ce qui s’étend au-delà du système solaire … Pour ne … Lire la suite Par delà l’orbe terrestre s’étend un vaste cimetière de comètes, aux lueurs mystérieuses, apparaissant les soirs et les matins des jours purs

Une carte froissée de la Terra Incognita

Elle en est au huitième mois, deux cœurs s'agitent en elle.Derrière, sur le mur, pend une carte froissée de laTerra Incognita.Les oreilles bourdonnent à force de profondeur oud'altitude.C'est la pression venue de l'autre côté du murQui amène les réalités à se dissoudreet affermit le pinceau.Passer les murs est une chose douloureuse, on entombeMalade mais c'est … Lire la suite Une carte froissée de la Terra Incognita

La production industrielle d’engrais, puis de cadavres

La découverte prodigieuse qui porte les noms de Fritz Haber et de Carl Bosch est un procédé qui aboutit à la production abondante d’engrais à faible coût.Ce qui permit à la population mondiale d’atteindre les six milliards d’habitants en 2000 au lieu des 3,6 qui eût été le maximum estimé sans une telle découverte.  Avec … Lire la suite La production industrielle d’engrais, puis de cadavres

Où est dévoilé le secret de l’Abbé Saunière

L'Abbé découvrit des documents Ou le rêva Se le fit croire Et le fit croire L'abbé avait trouvé des preuves Traversé des épreuves Documents qu'il retravailla Qu'ils retravaillèrent Sans contact entre eux Sinon de suspicion, chacun sachant que l'autre lui cachait quelque chose Érudits locaux, monarchistes et républicains, hiérarchies ecclésiastiques et Services Secrets Ces preuves … Lire la suite Où est dévoilé le secret de l’Abbé Saunière

Nous sommes les prêtres du Pouvoir

Comment un homme s'assure-t-il de son pouvoir sur un autre Winston? Winston réfléchit: en le faisant souffrir, répondit-il.Exactement. En le faisant souffrir. L'obéissance ne suffit pas. Comment, s'il ne souffre pas, peut-on être certain qu'il obéit, non à sa volonté, mais à la nôtre? Le pouvoir est d'infliger des souffrances et des humiliations. 1984 Les … Lire la suite Nous sommes les prêtres du Pouvoir

1 Du gaz hilarant et de l’Empire britannique

Nous voulons, tant ce feu nous brûle le cerveau, Plonger au fond du gouffre, Enfer ou Ciel, qu'importe! Au fond de l'Inconnu pour trouver du nouveau! Depuis des années, Thomas Beddoes, Professeur à Oxford, jouissait d’une réputation de bizarrerie dans les milieux scientifiques anglais. Il soumettait ses patients atteints de tuberculose aux flatulences de vaches … Lire la suite 1 Du gaz hilarant et de l’Empire britannique

2 Deux arracheurs de dent infléchissent le cours de l’Histoire

Avant 1850, il arrivait souvent que les gens se suicident plu­tôt que d’affronter une opération chirurgicale, et on peut les com­prendre. Chaque détail du lieu prévu pour l’opération annonçait la douleur à venir, depuis le sol garni de sable pour absorber le sang et les vomissures, jusqu’au plafond ouvert pour laisser s’échapper les hurlements des … Lire la suite 2 Deux arracheurs de dent infléchissent le cours de l’Histoire

3 De l’oxyde nitreux, de l’éther et du grand capital

Si l’oxyde nitreux ne marchait pas comme anesthésique, eh bien on trouverait mieux! Et c’est ce qui se passa. En dépit de sa com­plète ignorance en chimie et en médecine, moins d’un an plus tard, Morton comprit qu'il pouvait utiliser l'éther. À première vue, l’éther ne semble pas un anesthésique très pro­metteur: les anesthésiques s’administrent … Lire la suite 3 De l’oxyde nitreux, de l’éther et du grand capital

De la désublimation répressive

Combien de fois, sacredieu, n'ai-je pas désiré qu'on pût attaquer le soleil, en priver l'univers, ou s'en servir pour embraser le monde? D.A.F. de Sade, Les Cent vingt journées de Sodome, 1785 Herbert Marcuse La notion de sublimation désigne chez Freud la capacité d’échange du but sexuel contre un but non sexuel, relatif aux créations … Lire la suite De la désublimation répressive

1 En chaque phrase, en chaque image ou en chaque émotion plusieurs temps coexistent …

Dans ses Nouvelles notes sur Edgar Poe, en 1857, Baudelaire devait produire une définition de l’imagination -à savoir la faculté de produire des images -soigneusement écartée de toute fantaisie subjective et, bien au contraire, décisivement accordée à un enjeu de connaissance: L’Imagi­nation n’est pas la fantaisie; elle n’est pas non plus la sensibilité, bien qu’il … Lire la suite 1 En chaque phrase, en chaque image ou en chaque émotion plusieurs temps coexistent …

2 Fugitive beauté, dont le regard m’a fait soudainement renaître …

Souvenons-nous encore des œuvres de Delacroix prenant fait et cause, avec toute l’école romantique européenne, pour le soulèvement des Grecs contre l’Empire ottoman. Il est significatif que le peintre de la vie moderne alors chanté par Baudelaire ait participé, lui aussi, à cet engagement dans la lutte des Grecs pour leur indépendance: Constantin Guys avait … Lire la suite 2 Fugitive beauté, dont le regard m’a fait soudainement renaître …