Nous imposons la dichotomie continu/discret à notre appréhension de la nature, mais il n’y a aucune raison pour que la nature obéisse

Déjà la nuit en son parc amassait Un grand troupeau d'étoiles vagabondes, Et, pour entrer aux cavernes profondes, Fuyant le jour, ses noirs chevaux chassait … Joachim Du Bellay, l'Olive, 1549 Par une belle nuit d'hiver, en montagne, loin des lumières de la ville, tournez votre regard vers le ciel. Repérez le grand carré de … Lire la suite Nous imposons la dichotomie continu/discret à notre appréhension de la nature, mais il n’y a aucune raison pour que la nature obéisse

A la morgue, à l’asile, ceux qui voudront se dégager de nos jeux de langage !

M’avoir collé un langage dont ils s’imaginent que je ne pourrai jamais me servir sans m’avouer de leur tribu, la belle astuce. Samuel Beckett, l’innommable Les Grecs … Ils montrent dans toute sa pertinence la violence de l’équation: politique de la raison=politique d’intégration. Mais ensuite, grâce à l’amplitude même du terme de logos, il se pourrait … Lire la suite A la morgue, à l’asile, ceux qui voudront se dégager de nos jeux de langage !

1 Pierre Klossowski façonne des simulacres, moi je titrise des créances

Klossowski se moque-t-il quand il confronte, dans La Monnaie vivante, la bombe atomique orbitale et la Vénus callipyge ... ? Le Baphomet, est-ce un fatras mystico-pédérastique, comme disait Roger Caillois? Oui. Et non: en figurant, à tous les sens du mot, l'entrelacement du politique et du libidinal, à la fois manifeste et peu dicible, Klossowski … Lire la suite 1 Pierre Klossowski façonne des simulacres, moi je titrise des créances

2 Qu’est-ce qu’une Jeune Fille ?

Ce que Klossowski ne parvient pas à trancher, c’est la nature du lien qui unit le sujet pervers et la société industrielle contemporaine -qui commence d’étaler au grand jour ses mécanismes fondamentaux au moment même où il écrit. Ces difficultés tiennent à la faille temporelle qui nous sépare de Sade. Sade s’inscrit dans un système … Lire la suite 2 Qu’est-ce qu’une Jeune Fille ?

J’ai cru comprendre pourquoi l’homme est le mieux loti des êtres animés …

La généalogie de la bioéthique, qui croise et recroise tant de lignées mythiques liant crime et savoir, soulève une question irritante: celle de la magie et, tout spécialement, de l'alchimie. Les versions positivistes du rationalisme dominant aussi bien que celles du spiritualisme l'ont obstinément recouverte d'un voile de dénigrement institutionnel. Ne serait-il pas grand temps … Lire la suite J’ai cru comprendre pourquoi l’homme est le mieux loti des êtres animés …

I Les bateaux noirs et les baleines

On appelle kurofune, bateaux noirs, les navires améri­cains qui atteignirent en 1853 le port d’Uraga, près de l’ac­tuelle capitale, Tokyo. Les navires portugais, espagnols et néerlandais venus au Japon depuis le milieu du seizième siècle étaient noirs eux aussi, il n’en reste pas moins qu’on appe­lait et continue à appeler kurofune ces seuls quatre navires … Lire la suite I Les bateaux noirs et les baleines

II La diversité des cultures est la condition de l’unité du genre humain

Le premier consul américain à Shimoda, Townsend Harris, qui apparaît aussi dans la pièce de Brecht La Judith de Shimoda, eut pour mission de conclure un accord commercial avec le Japon. L’accord de 1854 autorisait les navires améri­cains à mouiller dans deux ports pour s’approvisionner en charbon, mais le commerce restait réservé aux seuls Néer­landais … Lire la suite II La diversité des cultures est la condition de l’unité du genre humain

Le Dieu de la Matrice est-il dans la Matrice ?

Koyu a dit: seule une personne de compréhension réduite désire arranger les choses en séries complètes. C'est l'incomplétude qui est désirable. En tout mauvaise est la régularité. Dans les Palais d'autrefois, on laissait toujours un bâtiment inachevé. Noshida No Kaneyoshi, XIVéme siècle, cité par Henri Michaux, Passages, 1937 Au lieu de la progression de dix … Lire la suite Le Dieu de la Matrice est-il dans la Matrice ?

1 L’animal doit être considéré comme un champ: tout à la fois physique et sens …

L’animal doit être considéré comme un champ, c’est-à-dire qu’il est tout à la fois physique et sens. Seulement un champ a des propriétés telles qu’il se distingue toujours des choses partes extra partes, car il comporte toujours une relation entre les parties et le tout. À la fois physique et sens: comment est-ce possible? Le … Lire la suite 1 L’animal doit être considéré comme un champ: tout à la fois physique et sens …

2 C’est en comprenant la façon dont les vivants se montrent qu’on peut avoir accès au mystère de L’Être …

Il y a deux façons de considérer l’animal, comme il y a deux façons de considérer une inscription sur une vieille pierre: on peut se demander comment cette inscription a pu être tracée, mais on peut aussi chercher à savoir ce qu’elle veut dire. De même, on peut soit analyser les processus de l’animal au … Lire la suite 2 C’est en comprenant la façon dont les vivants se montrent qu’on peut avoir accès au mystère de L’Être …

3 L’ontologisation de la topologie

Il n’y a pas d'objet comme tel pour l’animal, mais des porteurs de signification, c’est-à-dire des objets toujours investis d’une valeur, qui sont en tant qu’ils valent: Affordances. Mettre ainsi en relation obligée milieu et sens conduit à repenser la subjectivité animale dans la direction d’une reconnaissance de son activité instituante. Contre l’idée apparemment évidente … Lire la suite 3 L’ontologisation de la topologie

4 Une archéologie qui creuserait jusqu’à L’Être sauvage…

Cette vision sauvage et primordiale du monde, comme remède à la mauvaise dialectique: non pas deux termes en opposition (être et néant, infini et fini, présence et absence etc.), est celle d'un Être qui les contient sans les effacer, en étant ses propres différenciations -un Être qui se compose par couches, et qui se manifeste … Lire la suite 4 Une archéologie qui creuserait jusqu’à L’Être sauvage…