1 Habitée, la lumière venteuse?

Où réside l’esprit Au-dedans, au-dehors? Premier le cri de l’oiseau de mer? Première l’âme Imaginée dans l’aube froide de son cri Et son perchoir ultime? Le bâton fangeux d’un nid De corneille, au sommet de la vieille tour de pierre, Ou le buste de marbre dominant le parterre? Habitable, la forme accomplie? Habitée, la lumière … Lire la suite 1 Habitée, la lumière venteuse?

2 Le flambeau des analogies

Quand il leur parlait, il utilisait toujours des exemples. Mathieu, 13-34 La parole (parabole) compare, parle en figures: succession d'exemples chez Luc. Petites fables. Le kérygme parle par l'imagination: Imaginez- vous que ... Il annonce ce qu'il en est en comparant. Où sommes-nous? Qu'en est-il de cet ici -que nous appelons ici-bas? Le Royaume est … Lire la suite 2 Le flambeau des analogies

1 Voir l’Étrangère dans la grotte

L'homme a commencé par l’étrangeté de sa propre humanité. Ou par l’humanité de sa propre étrangeté. C’est en elle qu’il s’est présenté: il se l’est présentée, ou figurée. Tel fut le savoir de soi de l’homme, que sa présence était celle d’un étranger, monstrueusement semblable. Le semblable avait le pas sur le soi, et c’était … Lire la suite 1 Voir l’Étrangère dans la grotte

2 Dans les Ténèbres suressentielles

Denys l'Aréopagite: Trinité suressentielle qui es au-delà du divin, au-delà du Bien, Toi qui gardes les chrétiens dans la connaissance des choses divines, conduis-nous, par-delà l'inconnaissance, vers les très hautes et très lumineuses cimes des écritures mystérieuses. Là se trouvent voilés les simples, insolubles et immuables mystères de la théologie, dans la translumineuse Ténèbre du … Lire la suite 2 Dans les Ténèbres suressentielles

3 L’ombre des choses futures

Le stupéfiant commentaire suivi du Cantique des Cantiques par Paul Claudel n'est dépourvu ni de références scolastiques, ni d'allusions à la modernité. Il est présenté par Dominique Millet Gérard dans sa contribution (Le lumineux abîme du Cantique des Cantiques, Parole et Silence, 2008, courts extraits): Et ici, une fois encore, fissure dans le discours, de … Lire la suite 3 L’ombre des choses futures

Les noces de l’Esprit et de la Marchandise, une affaire de professionnels

La philosophie est assurément à la mode. Ce fut il y a quelques années le succès des cafés-philo où, avec l'aide d'un Animateur, n'importe qui pouvait venir le dimanche matin débattre des grandes questions de l'existence humaine. Puis vinrent les consultations de philosophie, la philosophie au service de l'entreprise, les semaines philosophiques organisées par diverses … Lire la suite Les noces de l’Esprit et de la Marchandise, une affaire de professionnels

Percer le grand mystère, le mystère de l’apparition de la science …

S’il est un trait susceptible de caractériser la Renaissance, c’est le changement qui intervient dans la façon de concevoir la relation de l’homme au cosmos. Cette citation est tirée d’un livre intitulé Science et Renaissance. Où chercher, se demande alors son auteur, les origines du changement de climat intellectuel en Europe occidentale dont procède cette … Lire la suite Percer le grand mystère, le mystère de l’apparition de la science …

La dénonciation des illusions est le retour, à travers des abstractions nécessaires, à un rapport originaire …

En mettant la Terre en mouvement, Copernic nous a transmis le secret de la fabrication du miroir. Je sais que je suis l’effet de mes propres productions, que l’en-soi dans lequel je me voyais était en fait celui que je parvenais à construire … Le premier paradoxe qui saisit celui qui veut faire ne serait-ce … Lire la suite La dénonciation des illusions est le retour, à travers des abstractions nécessaires, à un rapport originaire …

L’histoire d’un autre âge en un lieu éloigné

Je ne crains pas trop pour ce livre les effets de la distance des temps, des lieux et des langues. Car il ne raconte pas simplement l’histoire d’une classe ouvrière d’un autre âge en un lieu éloigné. Il raconte une forme d’expérience qui n’est pas si loin de la nôtre. Les formes actuelles du capitalisme, … Lire la suite L’histoire d’un autre âge en un lieu éloigné

L’ordre du temps

Écoutez. Je suis Jean. J’ai vu des choses sombres.Voyant vos passions, vos fureurs, vos amours,J’ai dit à Dieu: Seigneur, jugez où nous en sommes.Considérez la terre et regardez les hommes.Ils brisent tous les nœuds qui devaient les unir.Et Dieu m’a répondu: Certes, je vais venir! Victor Hugo En reprenant le grand livre de E.P. Thomson, … Lire la suite L’ordre du temps

Le temps sans passé, sans promesse, des hommes de Babel

Lorsque le petit Yniol, dans Pelléas et Mélisande, s'angoisse et chante: Il fait trop noir. Je vais dire quelque chose à quelqu'un, il ne sait pas clairement ce qu'est la conscience, transcendantale ou non, mais il s'ordonne immédiatement à l'origine: la parole, avec lui, sort de l'ombre, du rien -non qu'il y ait un rien … Lire la suite Le temps sans passé, sans promesse, des hommes de Babel

Une grosse bêtise

Claudine avait élaboré au Collège de France une machine empirico-transcendantale. Enfin une expérimentation en métaphysique! Un petit modèle, qui n’opère que sur des objets de moins d’un kilogramme, sur des durées de dix minutes. Mais tout fonctionne. La Machine à Travailler les Dispositions dans le Temps ressemblait à une balance postale, avec plusieurs cadrans et … Lire la suite Une grosse bêtise