Prolégomènes à toute théologie future qui aura le droit de se qualifier de quantique

Premièrement, je considère ce que c'est que le corps d'un homme, et je trouve que ce mot est fort équivoque; car, quand nous parlons d'un corps en général, nous entendons une partie déterminée de la matière, et ensemble de la quantité dont l'univers est composé, en sorte qu'on ne saurait ôter tant soit peu de … Lire la suite Prolégomènes à toute théologie future qui aura le droit de se qualifier de quantique

1 J’ai été prisonnier du vertige gnostique

En mars 2006, la National Géographic Society publia sur son site internet la transcription et la traduction d’un apocryphe écrit en copte: L'Évangile de Judas. Trois spécialistes de renom­mée internationale -Rodolphe Kasser, Marvin Meyer et Gregor Wurst- avaient travaillé dans le plus grand secret pour reconstituer ce texte, très abîmé d’une part par son antiquité … Lire la suite 1 J’ai été prisonnier du vertige gnostique

2 La gnose au nom menteur

Viens, c'est l'aurore! Le coq a chanté, le cheval a henni, la voile est prête! Non! Le coq n’a pas chanté! J’entends le grillon dans les sables et je vois la lune qui reste en place. La tentation de Saint Antoine La gnose devait bien recruter pour assurer son rayonnement. Doctrine sophistiquée, elle eut du … Lire la suite 2 La gnose au nom menteur

Le vin des siècles, la moisson des étoiles

William Blake n’est pas le seul à écouter l’Histoire aux portes de l’Apocalypse. La période révolutionnaire est vécue dans un véritable délire d’interprétation; dans un temps où l’Histoire semble s’accélérer et où s’intensifie l’angoisse devant le devenir du monde, un chœur de prophètes s’élève pour investir les événements politiques de France de la puissance explosive … Lire la suite Le vin des siècles, la moisson des étoiles

Comme un cerf altéré brame après les eaux vives …

Eustache Crète, XIVéme siècle Comme un cerf altéréCherche le courant des eaux,Ainsi mon âme te cherche.Je me souviens,Et mon âme déborde:En ce temps-là,Je franchissais les portails! Si seulement je pouvais le voir! Rien que le voir. Mesurer ce qu'il a sur la tête, ce bois d’os plus dur que le plus dur des bois d’ébène, … Lire la suite Comme un cerf altéré brame après les eaux vives …

Voix envahies de nuit, cordes auxquelles tu pends la cloche …

Accessible, proche et sauvegardée, au milieu de tant de pertes, ne demeura que ceci: la langue. Elle, la langue, fut sauvegardée, oui, malgré tout. Mais elle dut alors traverser son propre manque de réponses, dut traverser un mutisme effroyable, traverser les mille ténèbres des discours porteurs de mort. Elle traversa et ne trouva pas de … Lire la suite Voix envahies de nuit, cordes auxquelles tu pends la cloche …

5 Une phénoménologie de la voyance

Pour ces hommes qui regardaient avec effroi et désabusement les contentions dogmatiques qui partageaient le peuple chrétien en sectes ou confessions exclusivistes, il y eut la prise de conscience de ce que, précisément, la division religieuse était la conséquence d'une trop grande mise en familiarité des fidèles avec la Parole de Dieu. Érasme lui-même, en … Lire la suite 5 Une phénoménologie de la voyance

8 Toute la nature parle d’un dieu caché …

Quant à savoir comment ce vrai Dieu parle et vit en la personne croyante, Nostradamus le précise dans un quatrain qui souligne l'attachement du prophète à une piété eucharistique profonde: Le divin verbe donra à la sustance, Comprins ciel terre, Occult au fait mystique, Corps, ame, esprit, Aiant toute puissance, Tant sous ses pieds, comme … Lire la suite 8 Toute la nature parle d’un dieu caché …