1 Refermer la parenthèse ouverte au néolithique, et vite

Redevenir pisteur. Cueilleur et jardinier. Chasseur! Autrement qu'avant, mieux qu'avant. La parenthèse nous a beaucoup appris. Paul Shepard suggère une piste: il faut retourner au Pléistocène. La fin du Pléistocène correspond au paléolithique et à l’émer­gence de l’homme moderne. C’est l’époque des chasseurs-cueilleurs qui vivent en petits groupes et dont l’organisation sociale est parfaitement adaptée … Lire la suite 1 Refermer la parenthèse ouverte au néolithique, et vite

L’homme poursuit son évolution … Il se transforme en quelque chose … D’impossible à décrire …

... Il s'adapte à un environnement purement machinique. Dans une version ténébreuse de l'effet récursif de l'évolution, cher à Patrick Tort, son fitness consiste alors à détruire tous les autres vivants: des parasites ... Qu’avait-il pu arriver aux hommes? Que faire si la race s’était développée dans la malfaisance, la haine et une volonté farouche … Lire la suite L’homme poursuit son évolution … Il se transforme en quelque chose … D’impossible à décrire …

Un animal ne croit pas que le monde existe, qu’il a toujours été là et le restera à jamais, après le bref passage de sa vie sur terre

A voir ... Réaffirmer la différence radicale de l’homme (qu’on la voie dans le langage, la raison, la conscience de soi, la politique, la morale, l’histoire, le travail, la culture, la technique, le rire, le tabou de l’inceste, le sens du beau ou de la mort …) n'est en rien nier que nous sommes issus … Lire la suite Un animal ne croit pas que le monde existe, qu’il a toujours été là et le restera à jamais, après le bref passage de sa vie sur terre

On n’a rien à perdre à repenser la condition du philosophe comme une émergence évolutive improbable …

Jusqu'à une date récente, l'anthropologie philosophique allemande appartenait au passé. Des hypo­thèses fameuses, mais assez aventureuses (la néoténie, la positionalité excentrique, l'être lacunaire), un contexte intellectuel d'entre-deux-guerres inspirant plus souvent le soupçon que l'enthousiasme, semblaient remiser ce mou­vement au rayon certes respectable mais sans grand avenir de ce que l'on appelle, faute de mieux, l'histoire … Lire la suite On n’a rien à perdre à repenser la condition du philosophe comme une émergence évolutive improbable …

Des poètes, des bardes et des visionnaires chez les dauphins et les baleines …

Rechercher une vie intelligente extra-terrestre est toujours synonyme de rechercher une technologie avancée. Mais il n’est pas du tout clair que l’utilisation d’outil appartienne à mon essence, ou à mon propre, d’une façon significativement différente de celle d’un chimpanzé. Si un chimpanzé et moi sommes échoués sur une île déserte avec seulement notre intelligence pour … Lire la suite Des poètes, des bardes et des visionnaires chez les dauphins et les baleines …

Give us your faith, Thoreau, your deep faith in the seeds !

On associe traditionnellement le nom de Thoreau à l’invention de la désobéissance civile dont il a parlé dans l’essai Résistance au gouvernement civil (1849) et à la légendaire nuit passée en prison pour n’avoir pas payé des impôts. Pourtant il a consacré la majeure partie de sa vie à observer le milieu naturel, et l’essentiel … Lire la suite Give us your faith, Thoreau, your deep faith in the seeds !

Devotio Moderna 1

Holmes Rolston III, actuellement Professeur de philosophie émérite à l'Université du Colorado, peut bien être tenu pour le patriarche de l'éthique environnementale anglo-américaine telle qu'elle s'est constituée en tant que champ d'investigation philosophique au début des années 1970.  Né en 1932 à Staunton, dans l'État de Virginie, Rolston est le fils et le petit-fils de … Lire la suite Devotio Moderna 1

Devotio Moderna 2

Parvenus à ce stade, le sens général de la philosophie environnementale de Rolston peut être mieux compris. En s'attachant à faire reconnaître la présence de valeurs naturelles objectives dont l'existence, en tant que telle, ne dépend nullement d'un sujet qui évalue, mais qui sont bien plutôt présentes dans le monde, inscrites pour ainsi dire dans … Lire la suite Devotio Moderna 2

La culture était latente dans la nature

Le biface est l’une des choses les plus étranges et les plus énigmatiques de la préhistoire. J’ai devant moi, pendant que j’écris ces lignes, une reproduction exécutée sur ma demande par un artisan professionnel de la pierre. C’est un objet magnifique, parfaitement exécuté, mais dont l’utilité est loin d’être évidente. Il tient exactement dans la … Lire la suite La culture était latente dans la nature

J’ai vu le loup, le renard et la belette communiquer sur Internet

Internet nous a rapprochés comme nul autre système de communica­tions auparavant. Notre capacité à échanger des informations à tout instant et en tout lieu est désor­mais augmentée par des dispositifs qui produisent des données et en contrôlent l'accès. Or Internet ne doit pas être limité aux intelligences humaines et artifi­cielles. D'autres membres du règne animal … Lire la suite J’ai vu le loup, le renard et la belette communiquer sur Internet

2 Les animaux, poil et plumes, n’ont pas de vêtement. Ils ne se déshabillent jamais

La légende de Saint Christophe: Christo-phoros, le porte-Christ, a été popularisée par La Légende dorée de Jacques de Voragine, dominicain -les dominicains sont des chiens eux aussi, domini canes, chiens de dieu. Archevêque de Gênes, il écrivit le plus célèbre recueil hagiographique du Moyen Age. Les Planches Courbes, d’Yves Bonnefoy réécrit la légende. Ici, le … Lire la suite 2 Les animaux, poil et plumes, n’ont pas de vêtement. Ils ne se déshabillent jamais

Si j’écris leur histoire, ils descendront de moi

Si j'écris leur histoire, ils descendront de moi, Alfred de Vigny La capacité des chimpanzés et des orang-outangs à utiliser des outils a été largement reconnue. Toutefois, ces usages diffèrent de ceux qu’on observe dans les populations humaines. D'abord, quantitativement: ils restent exceptionnels, et cantonnés à quelques tâches bien particulières, tandis que chez l'homme ils … Lire la suite Si j’écris leur histoire, ils descendront de moi

Humanisme : l’homme est transcendant par rapport à l’animal enclos dans sa différence, parce qu’il traverse toutes les espèces, les assume et les fait communiquer …

Montaigne ne songe au départ qu'à prémunir l'homme contre la cruauté à l'endroit de ses semblables. N'est-ce pas un meurtre symbolique que d'offrir en sacrifice des bêtes, ce qui revient à payer Dieu en peinture et en ombrage? N'est-ce point faire preuve d'une propension naturelle à la cruauté que de courir le cerf? Quand on … Lire la suite Humanisme : l’homme est transcendant par rapport à l’animal enclos dans sa différence, parce qu’il traverse toutes les espèces, les assume et les fait communiquer …