Άξιον Εστί

Louées soient la table en bois,Le vin doré avec le reflet du soleil,Les jeux de l'eau sur le plafond Loués soient les murmures insoumis de la solitudeL'ombre d'une ombre sur un mur Les îles avec la chaux,Les îles avec les arsenaux déserts Loués soient Siphnos, Amorgos, Alonnissos,Thassos, Ithaque et Santorin Louée soit la main de … Lire la suite Άξιον Εστί

1 Qui est l’Homme des Droits de l’Homme ?

Considérons une constitution qui se ré­clame des droits de l’homme: est-il possible qu’elle reconnaisse aux citoyens quelque droit qui viole les droits de l’homme? La réponse est affirmative. L’institution de l’esclavage contre­dit directement la proposition Les hommes naissent et de­meurent égaux en droits; or, la Constitution des États-Unis de 1787 inclut parmi les droits du … Lire la suite 1 Qui est l’Homme des Droits de l’Homme ?

2 Du Droit naturel

La liberté d’opinion, la liberté d’expression, le droit de se déplacer li­brement, l’exclusion de toute forme d’esclavage, la sûreté, la propriété même, on ne les comprend bien qu’en les rapportant à des corps mortels. Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits, cette phrase n’a de sens que pour des êtres incorporés. L’universalité … Lire la suite 2 Du Droit naturel

3 De la Barbarie dans la République

Or, je relève au fil des prises de position un évitement. A l’opposé des déclarants de 1789, on se garde de distinguer les deux sources de droits; on se garde de signaler la persistance des corps au sein de la cité. Quand on fait mine de s’intéres­ser aux corps, on s’arrête aux différences internes à … Lire la suite 3 De la Barbarie dans la République

En associant librement des images

Gotthard Schuh (1897-1969), un des grands artistes du XXéme siècle, sort de l'oubli ... Il vient à la photographie en autodidacte, comme la plupart des photographes de sa génération. Il a déjà treize années de carrière artistique derrière lui lorsqu’il découvre autour de 1930 l'appareil photographique comme nouveau moyen d‘expression … Cette approche lui ouvre … Lire la suite En associant librement des images

1 Un invariant qui engendre des transformations, des déformations, des germinations, des bourgeonnements, des réduplications et des métamorphoses

Il est temps de dépas­ser le faux dilemme du naturalisme selon lequel un seul système musical serait fondé en nature (Vasari, Rameau) et du conventionalisme selon lequel tous les systèmes seraient également arbitraires (Francastel, Boulez). En réalité il n'y a pas d'arrachement de sens à la Nature sans sélection culturelle, et inversement, pas de véritable … Lire la suite 1 Un invariant qui engendre des transformations, des déformations, des germinations, des bourgeonnements, des réduplications et des métamorphoses

2 L’art porte à son terme ce que la nature n’a pas le pouvoir d’achever, ou la mime

En tout cas le problème ici soulevé n'est pas de simple vocabu­laire mais de fond: il concerne encore l'idée centrale de style, idée si difficile à analyser peut-être en raison de ses multiples racines. Lévi-Strauss note: Le style est l'un des outils opératoires et majeurs dont nous disposions pour essayer de comprendre la corrélation entre … Lire la suite 2 L’art porte à son terme ce que la nature n’a pas le pouvoir d’achever, ou la mime

1 La liberté et l’inquiétude de la vie animale …

La naissance fait sortir l’animal d’un milieu où il puisait directement sa subsistance. La satisfaction des besoins n’est plus immédiate. L’individu doit y pourvoir. Le différé entre le besoin et la satisfaction est la condition de possibilité du désir, dont le corrélat est le manque. L’individu est séparé de ce dont il veut s’approcher. L’existence … Lire la suite 1 La liberté et l’inquiétude de la vie animale …

2 Fitness ? Oikéiôsis !

Descartes est bien loin de partir d’une position de principe anthropocentriste et négative à l’endroit de l’animal. Le rejet des causes finales hors de la science interdit que la question soit même posée de savoir ce qui est plus digne, de l’homme ou de l’animal, pour qui le monde a été fait, et qui a … Lire la suite 2 Fitness ? Oikéiôsis !

La couleur est une fenêtre à travers laquelle l’outre-monde fait irruption …

Les théories sur la coloration du monde foisonnent … Si la couleur des choses n’y est souvent tenue que pour un accident ou pour une dimension partielle du fait perceptif, elle se présente pourtant de plus en plus comme un phénomène complexe, total même, qui exige la coopération de multiples savoirs disciplinaires, afin de décrire … Lire la suite La couleur est une fenêtre à travers laquelle l’outre-monde fait irruption …

L’Empire de la Lune, le Règne des Oiseaux et les Chênes Parlants : les voyages de Cyrano …

L’œuvre: quelques vers, quelques jeux de langage, des lettres fictives, galantes, satiriques ou poétiques, une comédie, une tragédie, quelques pamphlets politiques de circonstance, un roman de science-fiction en deux parties, et un fragment de physique, qui n’appartient même pas à l’auteur, puisque c’est celle de Rohault … Qu’est-ce donc que la philosophie chez un écrivain … Lire la suite L’Empire de la Lune, le Règne des Oiseaux et les Chênes Parlants : les voyages de Cyrano …

Cette singulière apparence que le sel et l’encens ont donné à la flamme …

John Keats, 1795-1821 Né à Londres. Le père, palefrenier, meurt d'une chute de cheval, la mère, de la tuberculose. L'adolescent est mis en apprentissage chez un chirurgien qu'il quitte bientôt. Lectures: les élisabéthains, Milton, Coleridge, et toujours et avant tout Shakespeare; mais aussi Dante et les Grecs. La maison qu'habitèrent Keats et Shelley place d'Espagne, … Lire la suite Cette singulière apparence que le sel et l’encens ont donné à la flamme …

1 le champ de l’action humaine est le plus étranger au savoir vrai, et pour­tant le plus en butte au désir de vérité …

 Corinne Enaudeau Hannah Arendt, Politics, Opinion, Truth, dans Social Research: An International Quarterly of the Social Sciences, vol. 74, n° 4, Winter 2007 La victoire platonicienne sur les sophistes a autorisé une méconnaissance de la poli­tique dont l’Occident déploie sans frémir le pouvoir destructeur. Loin d’éclairer le monde, la vérité a prétendu le conduire et … Lire la suite 1 le champ de l’action humaine est le plus étranger au savoir vrai, et pour­tant le plus en butte au désir de vérité …