Les philosophes rient beaucoup, mais ne troublent jamais le service

Une remarque de John Locke. La Mettrie a troublé le service, ce qui n'a pas fait rire les philosophes attablés chez les Maîtres. On ne peut manquer d’être frappé par le mépris brutal que La Mettrie a suscité parmi ceux de ses contemporains généralement tenus pour matérialistes. D’Holbach affirme que l’auteur de L’homme-machine a raisonné … Lire la suite Les philosophes rient beaucoup, mais ne troublent jamais le service

Depuis longtemps déjà j’ai cessé de vivre. Je caresse du doigt la tranche des livres

Ma tristesse est mon château-fort. Il se dresse comme un nid d’aigle au sommet d’une montagne et s’élève haut dans les nuages. Personne ne peut l’assaillir. De là, je vole jusqu’en bas dans la réalité. Je ramène mon butin dans mon château. Mon butin ce sont des images. Je les fais entrer dans une tapisserie … Lire la suite Depuis longtemps déjà j’ai cessé de vivre. Je caresse du doigt la tranche des livres

1 Elle veille au salut du Tout-Monde

Elle veille au salut de l'Empire! Qui? La Mère des dieux. De quel Empire? De l'Empire. Le seul, qui navigue au milieu des étoiles, qui est l'autre nom de la Terre. Roma Aeterna Universalis. La notion d'Empire, cependant, n'étant plus convenable depuis le Reich nazi, et apparaissant comme la négation des Nations, alors que c'est … Lire la suite 1 Elle veille au salut du Tout-Monde

2 Le sanctuaire de l’Étrangère

La dualité des usages rituels, en particulier le cortège extatique et sanglant des galles qui traversait les grandes cités grecques, accompagnant le char de la déesse, était connu de Lucrèce: Attelé de deux lions, ce char conduisait la déesse, parée de sa couronne crénelée, au milieu des frissons de la foule. Les tambourins tendus tonnent … Lire la suite 2 Le sanctuaire de l’Étrangère

3 La Mère des démons, renversée dans la boue, pétrifiée

Quand les galles ne sont plus qu’un lointain souvenir, des éléments hérités du rituel politique, et en particulier la procession de l’image cultuelle, subsistent encore longtemps, liés à une déesse que l’Antiquité tardive et chrétienne s’évertue à appeler Bérécynthia. Les Acta Sanctorum, à la date du 22 août, rapportent que la population d’Autun, chez les … Lire la suite 3 La Mère des démons, renversée dans la boue, pétrifiée

4 Du Féminin, de son culte secret, de ses adoratrices

Tout se passe comme si le culte marial, qui se développe surtout à partir du concile d’Éphèse (431), et qui repose sur la définition de Marie comme theotôkos (génitrice de dieu), devait être protégé d’une tentation redoutable: celle d’accorder à la Vierge un statut divin, ce qui l’assimilerait carrément, fût-ce sous un mode accordé au … Lire la suite 4 Du Féminin, de son culte secret, de ses adoratrices

5 La souche obscure d’où montent ensemble et séparées ces intuitions majeures …

J’ai relu récemment, et même traduit (ce qui intensi­fie les lectures) la Résurrection, de Yeats. C’est une brève pièce de théâtre qu’un poème ouvre et un autre clôt, ou semble clore. On y entend trois jeunes gens, un Grec, un Juif, un Syrien, s’interroger dans le vestibule de la maison des Apôtres au lendemain de … Lire la suite 5 La souche obscure d’où montent ensemble et séparées ces intuitions majeures …

Protocole Pharaon Noir

Les bombes atomiques apparurent dès l’époque 1940-1949, et furent pour la première fois employées sur une large échelle environ dix ans plus tard. Une centaine de bombes furent alors lâchées sur les centres industriels, surtout dans la Russie d’Europe, l’Ouest européen et l’Amérique du Nord. Elles avaient pour but de convaincre les groupes dirigeants de … Lire la suite Protocole Pharaon Noir

C’était il y a un millier de portes

Quand j'étais une enfant solitaireDans une grande maison avec quatreGarages et que l'été était là Autant que je puisse me souvenir,J'étais étendue sur la pelouse la nuitLes trèfles se froissaient sur moiLes étoiles sages se couchaient sur moiLa fenêtre de ma mère, un entonnoirDe chaleur jaune qui se tarissait,La fenêtre de mon père, moitié ferméeEt … Lire la suite C’était il y a un millier de portes

1 Nos bons maîtres

Potential effects of agrochemicals in Argentina Dans un livre emblématique, Les Révolutions Vertes, François Dagognet montrait en 1973 comment, au XVIIIe siècle, Lavoisier a appliqué aux champs et aux récoltes les mêmes instruments qui lui avaient permis de bouleverser l’édifice chimique: observer, dresser les équations et les bilans, en l’occurrence ceux de la production agricole. … Lire la suite 1 Nos bons maîtres