À la Une

Philosopher après la Shoah

Cette photo fait partie d’une série de quatre images. On connaît depuis peu le nom du photo­graphe: Alberto Errera, un officier grec. ­Déporté à Auschwitz-Birkenau en tant que juif, il a été placé dans le Sonderkommando: c’est eux qui brûlent les cadavres dans les fours crématoires ou les bûchers à ciel ouvert, comme ici. Une … Lire la suite Philosopher après la Shoah

1 Voir l'Étrangère dans la grotte

L'homme a commencé par l’étrangeté de sa propre humanité. Ou par l’humanité de sa propre étrangeté. C’est en elle qu’il s’est présenté: il se l’est présentée, ou figurée. Tel fut le savoir de soi de l’homme, que sa présence était celle d’un étranger, monstrueusement semblable. Le semblable avait le pas sur le soi, et c’était … Lire la suite 1 Voir l'Étrangère dans la grotte

2 Dans les Ténèbres suressentielles

Denys l'Aréopagite: Trinité suressentielle qui es au-delà du divin, au-delà du Bien, Toi qui gardes les chrétiens dans la connaissance des choses divines, conduis-nous, par-delà l'inconnaissance, vers les très hautes et très lumineuses cimes des écritures mystérieuses. Là se trouvent voilés les simples, insolubles et immuables mystères de la théologie, dans la translumineuse Ténèbre du … Lire la suite 2 Dans les Ténèbres suressentielles

1 Refermer la parenthèse ouverte au néolithique, et vite

Redevenir pisteur. Cueilleur et jardinier. Chasseur! Autrement qu'avant, mieux qu'avant. La parenthèse nous a beaucoup appris. Paul Shepard suggère une piste: il faut retourner au Pléistocène. La fin du Pléistocène correspond au paléolithique et à l’émer­gence de l’homme moderne. C’est l’époque des chasseurs-cueilleurs qui vivent en petits groupes et dont l’organisation sociale est parfaitement adaptée … Lire la suite 1 Refermer la parenthèse ouverte au néolithique, et vite

2 … Et entrer dans l’histoire

Les céréales cultivées: blé, maïs, sorgho, riz, qui représentent l’essentiel de nos ressources vivrières sont des plantes annuelles. Chaque année elles sont semées au printemps ou à l’automne et moissonnées cinq à six mois plus tard. D'où l'intérêt qu’il y aurait à créer des céréales pérennes (vivaces) c’est-à-dire capables de fructifier plusieurs fois dans leur … Lire la suite 2 … Et entrer dans l’histoire

1 Nous voulons, tant ce feu nous brûle le cerveau …

... Plonger au fond du gouffre, Enfer ou Ciel, qu'importe! Au fond de l'Inconnu pour trouver du nouveau! Depuis des années, Thomas Beddoes, Professeur à Oxford, jouissait d’une réputation de bizarrerie dans les milieux scientifiques anglais. Il soumettait ses patients atteints de tuberculose aux flatulences de vaches pour dégager leurs poumons. Il suçait des lingots … Lire la suite 1 Nous voulons, tant ce feu nous brûle le cerveau …

2 Deux arracheurs de dent infléchissent le cours de l’Histoire

Avant 1850, il arrivait souvent que les gens se suicident plu­tôt que d’affronter une opération chirurgicale, et on peut les com­prendre. Chaque détail du lieu prévu pour l’opération annonçait la douleur à venir, depuis le sol garni de sable pour absorber le sang et les vomissures, jusqu’au plafond ouvert pour laisser s’échapper les hurlements des … Lire la suite 2 Deux arracheurs de dent infléchissent le cours de l’Histoire

3 Je veux breveter le rêve, la souffrance et l’ivresse

Si l’oxyde nitreux ne marchait pas comme anesthésique, eh bien on trouverait mieux! Et c’est ce qui se passa. En dépit de sa com­plète ignorance en chimie et en médecine, moins d’un an plus tard, Morton comprit qu'il pouvait utiliser l'éther. À première vue, l’éther ne semble pas un anesthésique très pro­metteur: les anesthésiques s’administrent … Lire la suite 3 Je veux breveter le rêve, la souffrance et l’ivresse

4 Le destin tragique des Précurseurs

Le chloroforme (ou trichlorométhane) s’est frayé son chemin en médecine grâce au docteur James Simpson, obstétricien écossais ressemblant à un nain de jardin, qui cherchait à apaiser les douleurs de l’accouchement, mais considérait que l’éther ne convenait pas pour cela: son effet était trop lent et son odeur faisait vomir les patientes; de plus, il … Lire la suite 4 Le destin tragique des Précurseurs

5 La conscience est un phénomène quantique, m’a murmuré l’anesthésiste …

L’oxyde nitreux, l’éther, le chloroforme étaient des médicaments uniques, faits de produits chimiques simples. Aujourd’hui, l’anesthésie recourt à tout un cocktail de substances différentes, dont chacune cible une fonction physiologique différente. Certaines ralentissent la respiration, d’autres paralysent les muscles, d’autres enfin soulagent l’anxiété ou entravent la formation de la mémoire. En un certain sens, nous … Lire la suite 5 La conscience est un phénomène quantique, m’a murmuré l’anesthésiste …

Les noces de l’Esprit et de la Marchandise, une affaire de professionnels

La philosophie est assurément à la mode. Ce fut il y a quelques années le succès des cafés-philo où, avec l'aide d'un Animateur, n'importe qui pouvait venir le dimanche matin débattre des grandes questions de l'existence humaine. Puis vinrent les consultations de philosophie, la philosophie au service de l'entreprise, les semaines philosophiques organisées par diverses … Lire la suite Les noces de l’Esprit et de la Marchandise, une affaire de professionnels