Dame Jessica Atréide

Qu’est-ce qui s’est arrêté? L’histoire représentée comme émancipation de l’humanité. Le sens de l’histoire a été suspendu, et cette suspension n’est pas provisoire. Etre de gauche, c’était vivre dans le sentiment de participer à une histoire qui progressait, bon an mal an, vers la possibilité d’une plus grande justice sociale, d’une société plus juste, plus … Lire la suite Dame Jessica Atréide

Voir la Figure dans la grotte

L'homme a commencé par l’étrangeté de sa propre humanité. Ou par l’humanité de sa propre étrangeté. C’est en elle qu’il s’est présenté: il se l’est présentée, ou figurée. Tel fut le savoir de soi de l’homme, que sa présence était celle d’un étranger, monstrueusement semblable. Le semblable avait le pas sur le soi, et c’était … Lire la suite Voir la Figure dans la grotte

Se faire une raison? Mais non, refaire la raison

Jamais en 1968 ne se fit jour un mot d’ordre proprement révolutionnaire -c’est-à-dire visant une prise du pouvoir. L’enjeu était, non pas de se réjouir dans une sorte d’anarchisme nihiliste et de regarder trembler toutes les assurances et toutes les institutions sans pour autant se soucier ni de les ruiner effectivement, ni de les remplacer, … Lire la suite Se faire une raison? Mais non, refaire la raison

Ne pas abandonner le corps des dieux

Un jour les dieux se retirent. D'eux-mêmes ils se retirent de leur divinité, c'est-à-dire de leur présence. Ils ne s'absentent pas simplement: ils ne vont pas ailleurs, ils se retirent de leur propre présence. Ils s'absentent dedans. Ce qui reste de leur présence, c'est ce qui reste de toute présence lorsqu'elle s'est absentée: il reste … Lire la suite Ne pas abandonner le corps des dieux

Aristote : l’âme est en quelque façon toutes choses.

Qu’est-ce qu’un sujet? La question ne peut être posée. Un sujet, précisément, n’est pas quelque chose. Il n’est pas quelque chose et il n’est pas, si du moins on donne à être la valeur d’une forme d’ontologie substantielle. Le sujet n’est pas comme une chose est; il n’est pas non plus comme un être est, … Lire la suite Aristote : l’âme est en quelque façon toutes choses.

Dans le bureau d’études des architectes de Babel

Il y a dans le nazisme la volonté de mettre en acte une redéfinition de l'humanité, de soumettre celle-ci à un type souverain. Une volonté de régénérer et de conformer l'homme comme tel. Et, par conséquent, de lui dénier son existence en tant qu'il n'est conforme à rien, que l'homme passe infiniment l'homme, comme dit … Lire la suite Dans le bureau d’études des architectes de Babel