3 Des figures qui sont des forces

Bien quelle revienne au genre du roman, l’in­terprétation freudienne n’en reste pas moins histo­rique. Donnons de l'historique une définition qui serve de point de départ: est historique l’ana­lyse qui considère ses matériaux comme les effets de systèmes (économiques, sociaux, politiques, idéologiques, etc.) et qui vise à élucider les opéra­tions temporelles (causalité, croisement, inversion, coalescence, etc.) … Lire la suite 3 Des figures qui sont des forces

4 Le destin des passions

L’affect (Affekt) revient également dans le dis­cours freudien. Il est la forme élémentaire des énergies pulsionnelles. Dès les Studien über Hysterie, il fournit une base à l’analyse économique du psychisme. Le plus souvent autonome par rapport au fonctionnement des représentations, il est soumis à des mécanismes générateurs de figures pathologiques, ses conversions produi­sant l’hystérie; ses … Lire la suite 4 Le destin des passions

5 Une médecine quantique : le discours freudien ne se soustrait pas aux mécanismes qu’il dévoile dans ses objets

Cette méthode exerce et élucide le langage comme pratique inter-subjective. Par là, elle fait du discours de l'analyse une fiction, autrement dit un discours où se marque la particularité de son locuteur, essentiellement son affectivité. Alors, dit-on, ce n’est plus scientifique, c'est de la lit­térature. Du point de vue freudien, cette doxa commune dit vrai, … Lire la suite 5 Une médecine quantique : le discours freudien ne se soustrait pas aux mécanismes qu’il dévoile dans ses objets

6 Il est permis de croire à l’écriture … Autorisée par rien, elle autorise de l’Autre et ne cesse de commencer

On peut éclairer la question en revenant à ce que Freud nomme l’écriture de l’histoire (Geschichtsschreibung), point nodal des relations entre littérature et histoire. Pour lui, l’écriture de l’histoire se produit à partir d’événements dont rien ne subsiste: elle en prend la place. Elle est donc à la fois exclue de ce dont elle traite … Lire la suite 6 Il est permis de croire à l’écriture … Autorisée par rien, elle autorise de l’Autre et ne cesse de commencer

1 Un chef de claque

L’esprit de révolte s’empara des légions de Pannonie; révolte sans motif, si ce n’est le changement de prince, qui leur montrait la carrière ouverte au désordre et des récompenses à gagner dans une guerre civile. Trois légions étaient réunies dans les quartiers d’été, sous le commandement de Junius Blésius. En apprenant la fin d’Auguste et … Lire la suite 1 Un chef de claque

Le cerveau est un ordinateur. Les ordinateurs peuvent-ils penser ?

Une analyse précise, datant des années 90 (où nous retrouvons notre vieil ami Michel Serres), qui n'est pas complètement désuète, hélas ... Le vocable de programme, arraché à son passé presque exclusivement théâtral, a été introduit dans le langage scientifique par le mathématicien anglais Alan Turing en 1936, dans son célèbre article sur les Nombres … Lire la suite Le cerveau est un ordinateur. Les ordinateurs peuvent-ils penser ?

I Les bateaux noirs et les baleines

On appelle kurofune, bateaux noirs, les navires améri­cains qui atteignirent en 1853 le port d’Uraga, près de l’ac­tuelle capitale, Tokyo. Les navires portugais, espagnols et néerlandais venus au Japon depuis le milieu du seizième siècle étaient noirs eux aussi, il n’en reste pas moins qu’on appe­lait et continue à appeler kurofune ces seuls quatre navires … Lire la suite I Les bateaux noirs et les baleines