L’Être sauvage

Il faut reconnaître sans équivoque la réalité psychique, l'essence intrasubjective des formations morbides, l'opération fantastique qui reconstruit un monde en marge et à l'encontre du monde vrai, une histoire vécue sous l'histoire effective, et qui s'appelle la maladie. D'un autre côté le freudisme confirme la philosophie moderne dans sa description d'une conscience qui n'est pas … Lire la suite L’Être sauvage

Une grosse bêtise

Claudine avait élaboré au Collège de France une machine empirico-transcendantale. Enfin une expérimentation en métaphysique! Foin des bavardages idéalistes! Un petit modèle, qui n’opère que sur des objets de moins d’un kilogramme, sur des durées de dix minutes. Mais tout fonctionne. La Machine à Travailler les Dispositions dans le Temps ressemblait à une balance postale, … Lire la suite Une grosse bêtise

Les accommodements déraisonnables de Charles Taylor

Le cosmopolitisme est, sur le plan politique, un nouvel âge des relations internationales; il est, sur le plan culturel, un nouvel âge des mœurs. Dans le kantisme, ces deux dimensions sont réunies dans une même philosophie de l'histoire: l'histoire de tous les peuples est portée par une même destination, commune à tous les membres de … Lire la suite Les accommodements déraisonnables de Charles Taylor

Philosopher après la Shoah

À l’épreuve des événements, nous faisons connaissance avec ce qui est pour nous inacceptable et c’est cette expérience interprétée qui devient thèse et philosophie. Maurice Merleau-Ponty, Les aventures de la dialectique, Préface. Auschwitz, photographie aérienne anglaise, 1944. La fumée est celle des fours crématoires Un abîme semble séparer cette phrase de l’interrogation d’Adorno qui, par … Lire la suite Philosopher après la Shoah

Ordre médical, ordre social, ordre moral

La médecine, une science? Cette vue est absolument moderne: elle est le résultat d’un véritable séisme épistémologique qui a décidé de son paysage actuel, au terme de deux siècles de secousses multiples. La Praxis medica publiée par G. Baglivi en 1696 se réfère au Chancelier Bacon pour prôner la démarche inductive en médecine: tel est … Lire la suite Ordre médical, ordre social, ordre moral

As-tu jamais peint la couleur des ténèbres à la lueur d’une chandelle ?

Jun'ichirō Tanizaki, Éloge de l'ombre, 1933, traduit par René Sieffert, 1977 Le plus souvent, des patients viennent [en psychanalyse] en souffrance d’une parole empêchée, impossible, qui n’a jamais été dite ou reconnue. Ils se trouvent dans un silence subi, un silence qui n’est pas heureux. Leur silence est assigné. Quand Freud a commencé la cure par … Lire la suite As-tu jamais peint la couleur des ténèbres à la lueur d’une chandelle ?

Faut-il abandonner le concept de citoyen ?

... Ce serait le minimum nécessaire pour affirmer une politique égalitaire dissociée du champ électoral ... La violence liée à la globalisation du capital est abordée par Jacques Rancière dans La Haine de la démocratie (2005). Le philosophe ouvre son pamphlet en déclarant qu’il n’a rien en commun avec ceux qui haïssent la démo­cratie. Où … Lire la suite Faut-il abandonner le concept de citoyen ?

La Gaya Scienza de Cyrano. Cependant …

L’œuvre: quelques vers, quelques jeux de langage, des lettres fictives, galantes, satiriques ou poétiques, une comédie, une tragédie, quelques pamphlets politiques de circonstance, un roman de science-fiction en deux parties, et un fragment de physique, qui n’appartient même pas à l’auteur, puisque c’est celle de Rohault … Qu’est-ce donc que la philosophie chez un écrivain … Lire la suite La Gaya Scienza de Cyrano. Cependant …