And the river of Styx is my blood

Alors qu’à l’époque du capitalisme traditionnel la pulsion de mort était canalisée par les grandes guerres, c'est, à partir des années 1960-1970, dans la société de consommation, dans l’acte de consommer, et dans la relation avec autrui telle que les règlent les schémas numériques, que la pulsion de mort trouve dans les canaux mêmes de … Lire la suite And the river of Styx is my blood

1 Pierre Klossowski façonne des simulacres, Papa titrise des créances

Klossowski se moque-t-il quand il confronte, dans La Monnaie vivante, la bombe atomique orbitale et la Vénus callipyge ...? Le Baphomet, est-ce un fatras mystico-pédérastique, comme disait Roger Caillois? Oui. Et non: en figurant, à tous les sens du mot, l'entrelacement du politique et du libidinal, qui est à la fois manifeste et peu dicible, … Lire la suite 1 Pierre Klossowski façonne des simulacres, Papa titrise des créances

2 Qu’est-ce qu’une Jeune Fille ?

Ce que Klossowski ne parvient pas à trancher, c’est la nature du lien qui unit le sujet pervers et la société industrielle contemporaine -qui commence d’étaler au grand jour ses mécanismes fondamentaux au moment même où il écrit. Ces difficultés tiennent à la faille temporelle qui nous sépare de Sade. Sade s’inscrit dans un système … Lire la suite 2 Qu’est-ce qu’une Jeune Fille ?

1 On l’a tiré depuis longtemps, le frein d’urgence …

Walter Benjamin: Il se peut que les révolutions soient l’acte par lequel l’humanité qui voyage dans le train tire le frein d’urgence … Jacques Rancière est peu disert sur la question écologique, dont on voit pourtant qu’elle devient décisive pour qui s’interroge sur sur la violence de classe. Pourtant la question d’une modernité technique traverse … Lire la suite 1 On l’a tiré depuis longtemps, le frein d’urgence …

2 Sur ce taureau de fer qui fume, souffle et beugle, l’homme a monté trop tôt …

Sur ce taureau de fer qui fume, souffle et beugle,L'homme a monté trop tôt. Nul ne connaît encorQuels orages en lui porte ce rude aveugle ...Mais il faut triompher du temps et de l'espace,Arriver ou mourir. Les marchands sont jaloux.L'or pleut sous les charbons de la vapeur qui passe,Le moment et le but sont l'univers … Lire la suite 2 Sur ce taureau de fer qui fume, souffle et beugle, l’homme a monté trop tôt …

Nos bons maîtres

Potential effects of agrochemicals in Argentina Dans un livre emblématique, Les Révolutions Vertes, François Dagognet montrait en 1973 comment, au XVIIIe siècle, Lavoisier a appliqué aux champs et aux récoltes les mêmes instruments qui lui avaient permis de bouleverser l’édifice chimique: observer, dresser les équations et les bilans, en l’occurrence ceux de la production agricole. … Lire la suite Nos bons maîtres

Mon pays embaumé : 100 millions de dollars

J’appartiens à un pays que j’ai quitté. Tu ne peux empêcher qu’à cette heure s’y épanouisse au soleil toute une chevelure embaumée de forêts. Rien ne peut empêcher qu’à cette heure l’herbe profonde y noie le pied des arbres, d’un vert délicieux et apaisant dont mon âme a soif … Viens, toi qui l’ignores, viens … Lire la suite Mon pays embaumé : 100 millions de dollars

Le Développement forclôt l’inquiétude de la naissance et de la mort …

Le principe qui rend les hommes superflus comme personnes juridiques, morales et singulières habite les actes même de la vie administrée et fait le vide dans les esprits qu’elle administre. Ce principe se nomme le Développement. C’est une entité qui n’est pas moins abstraite et anonyme que la Nature ou l’Histoire. Elle maximise l’effet que … Lire la suite Le Développement forclôt l’inquiétude de la naissance et de la mort …

Le rapport Georges Orwell

Orwell n’expose pas une critique théorique. Le roman du totalitarisme achevé ne vient pas à la place d’une théorie politique. En écrivant une œuvre littéraire, Orwell suggère que la critique n’est pas un genre capable de résister à l’emprise totalitaire. Il y a plutôt entre elles une affinité ou une complicité. L’une et l’autre cherchent … Lire la suite Le rapport Georges Orwell

Dans le bureau d’études des architectes de Babel

Il y a dans le nazisme la volonté de mettre en acte une redéfinition de l'humanité, de soumettre celle-ci à un type souverain. Une volonté de régénérer et de conformer l'homme comme tel. Et, par conséquent, de lui dénier son existence en tant qu'il n'est conforme à rien, que l'homme passe infiniment l'homme, comme dit … Lire la suite Dans le bureau d’études des architectes de Babel

Le Dieu de la Matrice est-il dans la Matrice ?

Seule une personne de compréhension réduite désire arranger les choses en séries complètes. C'est l'incomplétude qui est désirable. En tout, mauvaise est la régularité. Dans les Palais d'autrefois, on laissait toujours un bâtiment inachevé. Noshida No Kaneyoshi, XIVéme siècle, cité par Henri Michaux, Passages, 1937 Au lieu de la progression de dix en dix j'ai … Lire la suite Le Dieu de la Matrice est-il dans la Matrice ?

Comment la mycologie élargit la justice sociale aux acteurs non-humains

Le livre d’Anna Tsing, Le Champignon de la fin du monde a montré à un large public ce que l’anthropologie peut dire des phénomènes de mondialisation. En partant d’un champignon apprécié par les consommateurs japonais, le matsutake, il raconte l’histoire globale des plantations sous l’effet du capitalisme et de la colonisation. Il pose ainsi la … Lire la suite Comment la mycologie élargit la justice sociale aux acteurs non-humains

Dan Brown, QAnon, les extra-terrestres et Donald Trump

Le complotisme ou conspirationnisme est l'un des grands mythes politiques modernes. Son message central est que l'his­toire universelle s'explique par l'action de sociétés secrètes, et que la politique mondiale est dirigée par de redoutables manipulateurs. Le mythe du complot mondial ou méga-complot a été fabriqué à la fin du 18éme siècle et il s'est enrichi … Lire la suite Dan Brown, QAnon, les extra-terrestres et Donald Trump

Lutte des classes ou chasses à l’homme, l’alternative a été immédiate …

Le 16 août 1893, dans un chantier de la région d’Aigues-Mortes, un ouvrier italien trempa sa chemise sale dans un réservoir d’eau destinée à la boisson. Une rixe s’ensuivit entre travailleurs français et travailleurs italiens. Mais les choses n’en restèrent pas là: La nouvelle de cette agression ne tarda pas à se propager dans les … Lire la suite Lutte des classes ou chasses à l’homme, l’alternative a été immédiate …

On n’en a jamais fini avec la dette: elle n’est pas remboursable, elle n’est pas un dispositif “économique”, mais une technique pour gérer les comportements

La finance transforme les droits sociaux en crédits, et en assurances individuelles. Les politiques néo-libérales ne veulent pas d’augmentations de salaire directes ou, surtout peut-être, indirectes (comme de meilleures retraites financées collectivement), mais elles incitent au crédit à la consommation et à la rente boursière (fonds de pension, assurances privées et individuelles). Elles répugnent au … Lire la suite On n’en a jamais fini avec la dette: elle n’est pas remboursable, elle n’est pas un dispositif “économique”, mais une technique pour gérer les comportements

A la morgue, à l’asile, ceux qui voudront se dégager de nos jeux de langage !

M’avoir collé un langage dont ils s’imaginent que je ne pourrai jamais me servir sans m’avouer de leur tribu, la belle astuce. Samuel Beckett, l’innommable Les Grecs … Ils montrent dans toute sa pertinence la violence de l’équation: politique de la raison=politique d’intégration. Mais ensuite, grâce à l’amplitude même du terme de logos, il se pourrait … Lire la suite A la morgue, à l’asile, ceux qui voudront se dégager de nos jeux de langage !

Déjà morts

La folie est destin, la démocratie est anti-destin. La voix qui parle quand je suis fou a reçu beaucoup d’appellations. Quand je suis fou de peur, de colère, d’amour. Fou tout court. J’essaie de rattraper ça qui parle à ma place. Et de cet effort résulte un délire. Dans l’ordre du moi et de sa … Lire la suite Déjà morts

2 Du Droit naturel

La liberté d’opinion, la liberté d’expression, le droit de se déplacer li­brement, l’exclusion de toute forme d’esclavage, la sûreté, la propriété même, on ne les comprend bien qu’en les rapportant à des corps mortels. Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits, cette phrase n’a de sens que pour des êtres incorporés. L’universalité … Lire la suite 2 Du Droit naturel

1 De la religion civile

La liberté de pensée et d’expression est la condition de toutes les autres. Kant a exprimé de manière admirable cette climatique de la liberté sans laquelle il ne saurait y avoir de vie humaine digne de ce nom, morale, politique ou religieuse: on ne peut pas mûrir pour la liberté si l’on n’a pas été … Lire la suite 1 De la religion civile

3 Le fondement du Droit Naturel est à chercher hors de la nature. Cependant …

Suite ... Cette critique n’est pas isolée. Elle rejoint en particulier, en son inspiration maîtresse, celle de Heidegger dénonçant l’humanisme solidaire de la métaphysique entendue comme impéria­lisme de la subjectivité, mais aussi celle d’Hannah Arendt, en écho direct à la thèse centrale de Burke dans ses Réflexions sur la Révolution de France (1790), contre l’abstraction … Lire la suite 3 Le fondement du Droit Naturel est à chercher hors de la nature. Cependant …

1 Le nazisme, caricature démoniaque … Mais de quoi ?

Walter Benjamin: Il se peut que les révolutions soient l’acte par lequel l’humanité qui voyage dans le train tire le frein d’urgence … En réaction (c'est le cas de le dire) aux révolutions soviétiques, allemandes, italiennes, des années 1917-1921, le nazisme épousera, comme dans une prise de judo, le projet de freinage bénéfique qu'étaient en … Lire la suite 1 Le nazisme, caricature démoniaque … Mais de quoi ?

Les noces de l’Esprit et de la Marchandise, une affaire de professionnels

La philosophie est assurément à la mode. Ce fut il y a quelques années le succès des cafés-philo où, avec l'aide d'un Animateur, n'importe qui pouvait venir le dimanche matin débattre des grandes questions de l'existence humaine. Puis vinrent les consultations de philosophie, la philosophie au service de l'entreprise, les semaines philosophiques organisées par diverses … Lire la suite Les noces de l’Esprit et de la Marchandise, une affaire de professionnels

L’histoire d’un autre âge en un lieu éloigné

Je ne crains pas trop pour ce livre les effets de la distance des temps, des lieux et des langues. Car il ne raconte pas simplement l’histoire d’une classe ouvrière d’un autre âge en un lieu éloigné. Il raconte une forme d’expérience qui n’est pas si loin de la nôtre. Les formes actuelles du capitalisme, … Lire la suite L’histoire d’un autre âge en un lieu éloigné

Le temps sans passé, sans promesse, des hommes de Babel

Lorsque le petit Yniol, dans Pelléas et Mélisande, s'angoisse et chante: Il fait trop noir. Je vais dire quelque chose à quelqu'un, il ne sait pas clairement ce qu'est la conscience, transcendantale ou non, mais il s'ordonne immédiatement à l'origine: la parole, avec lui, sort de l'ombre, du rien -non qu'il y ait un rien … Lire la suite Le temps sans passé, sans promesse, des hommes de Babel

Les accommodements déraisonnables de Charles Taylor

Le cosmopolitisme est, sur le plan politique, un nouvel âge des relations internationales; il est, sur le plan culturel, un nouvel âge des mœurs. Dans le kantisme, ces deux dimensions sont réunies dans une même philosophie de l'histoire: l'histoire de tous les peuples est portée par une même destination, commune à tous les membres de … Lire la suite Les accommodements déraisonnables de Charles Taylor