Une occasion manquée ! Comment la ressaisir ?

Ah, l’étrange beauté de cette époque où le Teuton nous rendait si sottement service: on pouvait se promener tranquille sur les quais peuplés des plus beaux souvenirs, on redécouvrait Paris, et les arbres retrouvaient leur force et leur grâce natives comme réveillés d’un long sommeil, de ce long hiver de l’infâme Troisième, se berçant de … Lire la suite Une occasion manquée ! Comment la ressaisir ?

Déjà morts

La folie est destin, la démocratie est anti-destin. La voix qui parle quand je suis fou a reçu beaucoup d’appellations. Quand je suis fou de peur, de colère, d’amour. Fou tout court. J’essaie de rattraper ça qui parle à ma place. Et de cet effort résulte un délire. Dans l’ordre du moi et de sa … Lire la suite Déjà morts

2 Du Droit naturel

La liberté d’opinion, la liberté d’expression, le droit de se déplacer li­brement, l’exclusion de toute forme d’esclavage, la sûreté, la propriété même, on ne les comprend bien qu’en les rapportant à des corps mortels. Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits, cette phrase n’a de sens que pour des êtres incorporés. L’universalité … Lire la suite 2 Du Droit naturel

1 le champ de l’action humaine est le plus étranger au savoir vrai, et pour­tant le plus en butte au désir de vérité …

 Corinne Enaudeau Hannah Arendt, Politics, Opinion, Truth, dans Social Research: An International Quarterly of the Social Sciences, vol. 74, n° 4, Winter 2007 La victoire platonicienne sur les sophistes a autorisé une méconnaissance de la poli­tique dont l’Occident déploie sans frémir le pouvoir destructeur. Loin d’éclairer le monde, la vérité a prétendu le conduire et … Lire la suite 1 le champ de l’action humaine est le plus étranger au savoir vrai, et pour­tant le plus en butte au désir de vérité …

2 Le souci du monde n’est pas séparable du principe d’égalité

Reste donc à évaluer cette dernière vérité, celle du principe pratique, qui est sans doute le lieu de tous les dangers. Car cette fois, le vrai ne s’établit pas en dehors du champ politique, dans une impartialité solitaire établissant les faits, mais il s’affirme à l’intérieur même de ce champ, en mobilisant l’action collective. Sans … Lire la suite 2 Le souci du monde n’est pas séparable du principe d’égalité

3 Le fondement du Droit Naturel est à chercher hors de la nature. Cependant …

Cette critique n’est pas isolée. Elle rejoint en particulier, en son inspiration maîtresse, celle de Heidegger dénonçant l’humanisme solidaire de la métaphysique entendue comme impéria­lisme de la subjectivité, mais aussi celle d’Hannah Arendt, en écho direct à la thèse centrale de Burke dans ses Réflexions sur la Révolution de France (1790), contre l’abstraction des droits … Lire la suite 3 Le fondement du Droit Naturel est à chercher hors de la nature. Cependant …

1 Le nazisme, caricature démoniaque … Mais de quoi ?

Walter Benjamin: Il se peut que les révolutions soient l’acte par lequel l’humanité qui voyage dans le train tire le frein d’urgence … En réaction (c'est le cas de le dire) aux révolutions soviétiques, allemandes, italiennes, des années 1917-1921, le nazisme épousera, comme dans une prise de judo, le projet de freinage bénéfique qu'étaient ces … Lire la suite 1 Le nazisme, caricature démoniaque … Mais de quoi ?

Les noces de l’Esprit et de la Marchandise, une affaire de professionnels

La philosophie est assurément à la mode. Ce fut il y a quelques années le succès des cafés-philo où, avec l'aide d'un Animateur, n'importe qui pouvait venir le dimanche matin débattre des grandes questions de l'existence humaine. Puis vinrent les consultations de philosophie, la philosophie au service de l'entreprise, les semaines philosophiques organisées par diverses … Lire la suite Les noces de l’Esprit et de la Marchandise, une affaire de professionnels

L’histoire d’un autre âge en un lieu éloigné

Je ne crains pas trop pour ce livre les effets de la distance des temps, des lieux et des langues. Car il ne raconte pas simplement l’histoire d’une classe ouvrière d’un autre âge en un lieu éloigné. Il raconte une forme d’expérience qui n’est pas si loin de la nôtre. Les formes actuelles du capitalisme, … Lire la suite L’histoire d’un autre âge en un lieu éloigné

L’ordre du temps

Écoutez. Je suis Jean. J’ai vu des choses sombres.Voyant vos passions, vos fureurs, vos amours,J’ai dit à Dieu: Seigneur, jugez où nous en sommes.Considérez la terre et regardez les hommes.Ils brisent tous les nœuds qui devaient les unir.Et Dieu m’a répondu: Certes, je vais venir! Victor Hugo En reprenant le grand livre de E.P. Thomson, … Lire la suite L’ordre du temps

Le temps sans passé, sans promesse, des hommes de Babel

Lorsque le petit Yniol, dans Pelléas et Mélisande, s'angoisse et chante: Il fait trop noir. Je vais dire quelque chose à quelqu'un, il ne sait pas clairement ce qu'est la conscience, transcendantale ou non, mais il s'ordonne immédiatement à l'origine: la parole, avec lui, sort de l'ombre, du rien -non qu'il y ait un rien … Lire la suite Le temps sans passé, sans promesse, des hommes de Babel

Nos bons maîtres

Potential effects of agrochemicals in Argentina Dans un livre emblématique, Les Révolutions Vertes, François Dagognet montrait en 1973 comment, au XVIIIe siècle, Lavoisier a appliqué aux champs et aux récoltes les mêmes instruments qui lui avaient permis de bouleverser l’édifice chimique: observer, dresser les équations et les bilans, en l’occurrence ceux de la production agricole. … Lire la suite Nos bons maîtres