2 Le serpent manque au paysage

David Teniers La pensée contemporaine a bien mis en lumière la continuité entre le projet humaniste renaissant et l’œuvre cartésienne, et c’est un acquis magnifique. Mais peut-on penser la liberté sans le mal radical? Freud l'expliquait: si nous sommes coupables de nos pulsions, c’est que nous en sommes responsables -imputables, donc libres … Où est … Lire la suite 2 Le serpent manque au paysage

La direction spirituelle et la psychanalyse

Deux thèmes ordonnent la réflexion de Freud dans sa Correspondance avec le pasteur Pfister: deux thèmes tantôt conjugués et liés, tantôt se développant à part l’un de l’autre, comme les moments d’une fugue. Ils se rejoignent et se lient pour toujours dans cette note haut tenue et se prolongeant indéfiniment dans le silence de la … Lire la suite La direction spirituelle et la psychanalyse

1 Carl Jung, ô prairie à l’oubli livrée, grandie et fleurie d’encens et d’ivraie …

À partir de 1906, Freud entretient une correspondance régulière avec Carl Gustav Jung, plus jeune que lui, descendant d'un illustre alchimiste de Mayence et petit-fils d'un médecin, Grand Maître de l'ordre des maçons suisses. En 1907, les deux hommes se rencontrent, mutuellement séduits. Freud fonde de grands espoirs sur celui qu'il appelle, par courrier, mon … Lire la suite 1 Carl Jung, ô prairie à l’oubli livrée, grandie et fleurie d’encens et d’ivraie …

2 Nach der Katastrophe

La thèse centrale du national-socialisme pose l'existence d'une sous-humanité, plus ou moins invisible, détruisant comme un bacille un corps social naturellement sain. La confluence est inédite de composantes déjà là: le vieil antisémitisme chrétien, un hygiénisme moderne, un eugénisme délirant, un anti-communisme classiquement conservateur et, ce qui est trop peu vu, une tentative de réenchantement … Lire la suite 2 Nach der Katastrophe

Et surtout pas de résilience

L’idée de quelque chose qui résiste aux pressions sans trop se déformer ou en pouvant retrouver sa forme, un peu comme un ressort, existe aux États-Unis depuis longtemps. Paul Claudel écrit d’ailleurs dans L’Élasticité américaine: Il y a dans le tempérament américain une qualité que l’on traduit là-bas par le mot resiliency, pour lequel je … Lire la suite Et surtout pas de résilience

II Encore un verre, après je me couche par terre …

Plutôt sur un tapis. Sous ma tente. Bien sûr, j'avais d'abord bâti un autel, accompli un sacrifice avec les fils (la première messe dans la tradition chrétienne). Et planté une vigne, et vendangé, et bu! Trop bu. La terre a continué de tanguer, comme en mer, avant. L'histoire n'est pas linéaire, pas moyen de repartir … Lire la suite II Encore un verre, après je me couche par terre …

Puanteur du pouvoir. Alors parfums. Et Grand Arc

 Ce qui arriva dans la ville de Loudun à partir de septembre 1632, après une peste ravageuse ... Contre ce fléau dont l’air est infecté, on se protège avec du parfum: aloès, térébinthe, conserve de rosat, et pour les pauvres, romarin, laurier, cyprès. Il faut imaginer les odeurs dans la ville: aux relents des cadavres, … Lire la suite Puanteur du pouvoir. Alors parfums. Et Grand Arc

A quoi rêvent les pédophiles ?

La psychanalyse est une pratique marginale dans le champ social bien que son objet puisse être défini comme l’essence même du lien social. Pour des raisons que j’ignore -et sur lesquelles je m’interroge toujours- il se fait que cette pratique m’a amené à recevoir régulièrement des sujets que le langage commun qualifie de pédophiles. Pourquoi … Lire la suite A quoi rêvent les pédophiles ?