1 Qui est l’Homme des Droits de l’Homme ?

Considérons une constitution qui se ré­clame des droits de l’homme: est-il possible qu’elle reconnaisse aux citoyens quelque droit qui viole les droits de l’homme? La réponse est affirmative. L’institution de l’esclavage contre­dit directement la proposition Les hommes naissent et de­meurent égaux en droits; or, la Constitution des États-Unis de 1787 inclut parmi les droits du … Lire la suite 1 Qui est l’Homme des Droits de l’Homme ?

2 Du Droit naturel

La liberté d’opinion, la liberté d’expression, le droit de se déplacer li­brement, l’exclusion de toute forme d’esclavage, la sûreté, la propriété même, on ne les comprend bien qu’en les rapportant à des corps mortels. Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits, cette phrase n’a de sens que pour des êtres incorporés. L’universalité … Lire la suite 2 Du Droit naturel

2 L’art porte à son terme ce que la nature n’a pas le pouvoir d’achever, ou le mime

En tout cas le problème ici soulevé n'est pas de simple vocabu­laire mais de fond: il concerne encore l'idée centrale de style, idée si difficile à analyser peut-être en raison de ses multiples racines. Lévi-Strauss note: Le style est l'un des outils opératoires et majeurs dont nous disposions pour essayer de comprendre la corrélation entre … Lire la suite 2 L’art porte à son terme ce que la nature n’a pas le pouvoir d’achever, ou le mime

2 Des bornes du pouvoir souverain

Cette Religion Civile est-elle un roman? Une dystopie froidement sarcastique, du Locke halluciné, qui nous aidera à mieux comprendre le salafisme, ou bien la Manif pour tous, et leur confusion indigne (contraire à la dignité humaine) entre sacrement et institution. Les thèses philosophiques peuvent être entendues comme des récits de rêve, nous ne l'ignorons plus, … Lire la suite 2 Des bornes du pouvoir souverain

3 Le fondement du Droit Naturel est à chercher hors de la nature. Cependant …

Cette critique n’est pas isolée. Elle rejoint en particulier, en son inspiration maîtresse, celle de Heidegger dénonçant l’humanisme solidaire de la métaphysique entendue comme impéria­lisme de la subjectivité, mais aussi celle d’Hannah Arendt, en écho direct à la thèse centrale de Burke dans ses Réflexions sur la Révolution de France (1790), contre l’abstraction des droits … Lire la suite 3 Le fondement du Droit Naturel est à chercher hors de la nature. Cependant …

De la parenté des vivants

Né en 1983, Baptiste Morizot est philosophe et enseigne à l’université d’Aix-Marseille. Il a publié en 2016 Diplomates. Cohabiter avec les loups sur une autre carte du vivant (Wildproject) et, en 2018, Sur la piste animale (Actes Sud). Son dernier livre, Manières d’être vivant vient d’être publié chez Actes Sud. L'animisme, qui implique une négociation … Lire la suite De la parenté des vivants

Le rêve d’Adam

Dieu modela l’homme. Qui dit cela? L’époque moderne se signale par l’intérêt qu’elle porte à cette question. Alors que le récit est comme une réalité objective, projetée sur un écran lisse, l’homme d’aujourd’hui veut voir la cabine de projection, il veut même voir le tournage du film, savoir qui l’a tourné. Qui raconte? Nous passons … Lire la suite Le rêve d’Adam

De la sublimation, de la culture et du surmoi

La notion freudienne de sublimation désigne la capacité d’échange du but sexuel contre un but non sexuel, relatif aux créations de la culture. Cette transformation s’opère sous la pression d’une autorité extérieure incarnée par le père, puis introjectée dans le sujet sous la forme du surmoi, lui-même complice des énergies du ça ... Le surmoi … Lire la suite De la sublimation, de la culture et du surmoi

L’Être sauvage

Il faut reconnaître sans équivoque la réalité psychique, l'essence intra-subjective des formations morbides, l'opération fantastique qui reconstruit un monde en marge et à l'encontre du monde vrai, une histoire vécue sous l'histoire effective, et qui s'appelle la maladie. D'un autre côté le freudisme confirme la philosophie moderne dans sa description d'une conscience qui n'est pas … Lire la suite L’Être sauvage

La folie de l’herbe

Sur une Terre recombinée, remodelée par la géo-ingénierie du capitalisme, le sauvage, ce qui est wild, et qu’il faudrait nommer, pour éviter toute équivoque, la sauvagèreté, est ramené à quelque terrain vague qui n’aurait pas été intégré au projet de simulation de l’environnement, une herbe folle dans un champ nourri au Roundup. C’est ne pas … Lire la suite La folie de l’herbe

Les accommodements déraisonnables de Charles Taylor

Le cosmopolitisme est, sur le plan politique, un nouvel âge des relations internationales; il est, sur le plan culturel, un nouvel âge des mœurs. Dans le kantisme, ces deux dimensions sont réunies dans une même philosophie de l'histoire: l'histoire de tous les peuples est portée par une même destination, commune à tous les membres de … Lire la suite Les accommodements déraisonnables de Charles Taylor

Ordre médical, ordre social, ordre moral

La médecine, une science? Cette vue est absolument moderne: elle est le résultat d’un véritable séisme épistémologique qui a décidé de son paysage actuel, au terme de deux siècles de secousses multiples. La Praxis medica publiée par G. Baglivi en 1696 se réfère au Chancelier Bacon pour prôner la démarche inductive en médecine: tel est … Lire la suite Ordre médical, ordre social, ordre moral

Les Rameaux, une célébration de la démocratie

Penser la démocratie avec la Bible Parmi les textes fondateurs de la culture occidentale, peut-on en trouver qui offrent des outils pour penser une autre pureté? Voyons deux exemples, tirés de la Bible et qui en des­sinent certains traits. On sait que, selon ce Livre, nul ne peut prétendre s’ap­procher du sanctuaire sans préparation. Les … Lire la suite Les Rameaux, une célébration de la démocratie