II Mais voilà, les plans de vie en trois parties ne fonctionnent plus …

Car l'inconscient ne connait pas le temps. Ce qui peut se dire aussi, rêvez-y, Dieu est mort, Dieu comme fondement des valeurs. La pointe de la critique kierkegaardienne est l’absence d’un législateur suprême qui se tiendrait à l’extérieur de ma volonté, de ma liberté, de mon monde. C’est de cette bonne nouvelle qu'il faut partir. … Lire la suite II Mais voilà, les plans de vie en trois parties ne fonctionnent plus …

2 La fin du Monde

Collapsologies. Apocalypses. Prophéties ... Chercher des vaticinations portant sur les années ou les siècles à venir serait le pire contresens que l’on puisse faire sur l’interprétation de l’Apocalypse, dans la mesure où cette dernière ne nous parle pas d’un futur attendu, mais de vivre autrement, dès maintenant et à jamais. Prophétie et apo­calypse ne sont … Lire la suite 2 La fin du Monde

1 Les Saintes Écritures

Le fait que l’Ancien Testament fasse toujours partie de la Bible chrétienne est la condition nécessaire pour que l’Ancien et le Nouveau Testament puissent dialoguer. On pourrait imaginer une situation plus simple: les chrétiens auraient renoncé au livre juif. Plus simple, car étant séparés nous serions enfin en paix. Mais l’ablation de l’Ancien Testament, bien … Lire la suite 1 Les Saintes Écritures

J’aimerais que les Gens des Cieux soient là, dans ma ferme

J’aimerais qu’on leur donne des coupes de bienvenue J’aimerais qu’ils aient la joie en les buvant; J’aimerais que soient là les trois Marie. Hier soir j’ai vu un étranger arriver, J’ai servi de la nourriture dans la salle à manger, J’ai servi à boire, J’ai demandé de la musique. Et au Nom du Trois-Un Il … Lire la suite J’aimerais que les Gens des Cieux soient là, dans ma ferme

Des offrandes qui ne seront pas oubliées

Hadès et Perséphone! Le Roi et la Reine de l’Obscur n’ont qu’un seul temple, très au Nord, en pleine forêt, en Épire. On n’ouvre les portes qu’une fois l’an. On sacrifie un taureau noir. Au bord d’une autre mer, dans une autre lumière, ils s'appellent Baron Samedi et Maman Brigitte. Jean-Michel Basquiat les a côtoyés. … Lire la suite Des offrandes qui ne seront pas oubliées

La souche obscure d’où montent ensemble et séparées ces intuitions majeures …

J’ai relu récemment, et même traduit (ce qui intensi­fie les lectures) la Résurrection, de Yeats. C’est une brève pièce de théâtre qu’un poème ouvre et un autre clôt, ou semble clore. On y entend trois jeunes gens, un Grec, un Juif, un Syrien, s’interroger dans le vestibule de la maison des Apôtres au lendemain de … Lire la suite La souche obscure d’où montent ensemble et séparées ces intuitions majeures …

1 Le feu, la forêt, la prière

Raconter est vieux comme le monde, ou plutôt, vieux comme l’homme. Voilà qui intrigue psychologues, anthropologues et lin­guistes, qui redécouvrent aujourd’hui le rôle capital de la narration dans la construction de l’identité. Parler de soi est déjà dérouler un récit. Notre connaissance de l’univers et des autres est faite d’his­toires racontées, que la mémoire stocke … Lire la suite 1 Le feu, la forêt, la prière

2 Adossée à l’absence, et sans l’enjamber, la narration pro­pose un mode original de participation à l’événement raconté …

Que raconte le récit? Le récit met en avant une histoire qui n’est pas celle du lecteur, une histoire qui le précède et qui vient à lui dans l’instant de l’énonciation ou de la lecture. Raconter génère un effet de distance. Le récit-évangile porte au langage l’histoire de Jésus et de ses compagnons de vie; … Lire la suite 2 Adossée à l’absence, et sans l’enjamber, la narration pro­pose un mode original de participation à l’événement raconté …