Par delà l’orbe terrestre s’étend un vaste cimetière de comètes, aux lueurs mystérieuses, apparaissant les soirs et les matins des jours purs

L’Astronomie était la connaissance de l’ordre immuable qui dément les vaines prétentions des hommes à changer le cours des choses … Pour traduire sans reste le pouvoir de la loi scientifique en pouvoir spirituel régissant la société, Auguste Comte repoussait dans les ténèbres de l’inconnaissable ce qui s’étend au-delà du système solaire … Pour ne connaître des astres et de leurs mouvements que le modèle d’ordre enseigné par la géométrie, il fallait exclure toute considération sur leur nature chimique … Célèbre est l’interdit jeté par Comte sur la métaphysique. Moins connue, strictement parallèle, sa condamnation des recherches vaines sur la composition chimique des étoiles … Or après 1848 ce sont les savants eux-mêmes -Kirchoff, Huggins, le Père Secchi, qui travaillait à l’observatoire du Vatican, plus qu’une anecdote!- qui jettent les bases de la spectroscopie, et ramènent cet Ordre céleste, païen, platonicien, aux lois de la matière telle qu’elle se manifeste dans la composition chimique des corps.

Le système du monde échappera aux hiérarques adorateurs d’un progrès qui ne saurait être pour eux que le développement de l’ordre.

Les astres ne sortiront plus -telle est la base du raisonnement de Blanqui- de la loi du nombre. Ainsi, si le nombre des tirages possibles est fini, quoiqu’astronomique, les situations se rejouent éternellement avec les mêmes personnages. L’espérance du progrès est barrée, reste celle des bifurcations. Chaque conjonction semblable peut se dénouer différemment. Non que les milliards d’autres Blanqui tirent jamais les leçons de leur expérience: seul le hasard peut acheminer un autre Blanqui sur des routes différentes. Ce qui ne veut pas dire qu’il faille se reposer sur le hasard. Certes lui seul peut faire triompher l’insurrection. Mais une insurrection que des hommes courageux auront préparée sans rien laisser au hasard. Un des sosies verra la lueur d’un monde d’hommes égaux et libres. Des milliards d’autres Blanqui l’ont déjà vu sur une des ces planètes dont ne vient aucune nouvelle. Si l’on sait tout cela on peut raisonnablement espérer et tenter l’impossible. Tel est le message de l’Enfermé, qu’il vaut la peine de réentendre dans la grisaille d’un présent adorateur de la Nécessité. Quel révolutionnaire de la pensée ou de l’action a jamais proposé un écart aussi radical entre les conditions objectives de l’action et la liberté et le courage de son entreprise?

Blanqui au Père Lachaise

L’Éternité par les Astres

Une anthologie

L’univers tout entier est composé de systèmes stellaires. Pour les créer, la nature n’a que cent corps simples à sa disposition. Malgré le parti prodigieux qu’elle sait tirer de ces ressources et le chiffre incalculable de combinaisons qu’elles permettent à sa fécondité, le résultat est nécessairement un nombre fini, comme celui des éléments eux-mêmes, et pour remplir l’étendue, la nature doit répéter à l’infini chacune de ses combinaisons originales ou types. Tout astre, quel qu’il soit, existe donc en nombre infini dans le temps et dans l’espace, non pas seulement sous l’un de ses aspects, mais tel qu’il se trouve à chacune des secondes de sa durée, depuis la naissance jusqu’à la mort. Tous les êtres répartis à sa surface, grands ou petits, vivants ou inanimés, partagent le privilège de cette pérennité.
La terre est l’un de ces astres. Tout être humain est donc éternel dans chacune des secondes de son existence. Ce que j’écris en ce moment dans un cachot du fort du Taureau, je l’ai écrit et je l’écrirai pendant l’éternité, sur une table, avec une plume, sous des habits, dans des circonstances toutes semblables. Ainsi de chacun.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s