Où est dévoilé le secret de l’Abbé Saunière

L’Abbé découvrit des documents
Ou le rêva
Et le fit croire

monet_umbrella.jpg

André Breton: Je cherche l’or du temps

L’abbé avait retrouvé des preuves
Epreuves
Passage
Documents qu’il retravailla

Qu’ils retravaillèrent
Sans autre contact entre eux tous que de suspicion, chacun de son côté sachant que l’autre lui cachait quelque chose

Erudits locaux, monarchistes et républicains, hiérarchies ecclésiastiques et Services Secrets

Ces preuves forgées par l’Abbé
Ils y croyérent, et les firent passer pour des faux, effrayés par les révélations qu’elles contenaient

Feydau, Lupin, Dreyfus, le petit père Combes et l’Empereur Guillaume

Que disaient-ils ces documents découverts sur un parchemin, dans un vase de terre
Ou bien était-ce une pierre écrite
Plus qu’à demi effacée, au sens douteux
Un secret au grand jour, qui ne cache rien, transparent

Méduse invisible au soleil
Secret indicible, formidable
Secret de Polichinelle
Celui de la Réalité
L’ultime secret en effet

Non visible et pourtant non caché, ce que chacun sous-entend toujours et ne dit jamais. Sexualité, non, narration plutôt, un secret toujours à l’horizon et toujours insaisissable.
Car on ne peut enclore en un coffret de santal la totalité indéfinie de ce qui peut se dire, se faire et se penser dans une situation donnée. Et pourtant tout ne peut se dire, se faire et se penser. Il faut alors mettre au jour, inventer au sens des découvreurs de trésor, ces dispositifs, parfaitement réels, mais abstraits, qui sont les conditions de possibilité des objectivités d’une époque. Husserl et Freud nous ont appris depuis longtemps que l’intéressant n’est pas de creuser sous les apparences, mais de voir ce qui se donne, de lire les symptômes, pratique difficile, qui s’apprend.
Noircir la vitre pour la voir, et comprendre comment elle découpe le paysage, le fait voir tout en dérobant le reste du spectacle.

Un point de vue est à la fois une limitation et la seule façon pour le monde de nous apparaître. Faire l’archéologie des conditions de possibilité des objectivités de la modernité.

Recueillir des matériaux
Construire des sarcophages
Pour les fouiller
Le tombeau de Dieu, Arca dei, le village d’Arques prés de Rennes-Le-Château
La série des Tombeaux de Mallarmé
De Ravel
Epistémè invisible quand nous y sommes
Quand elle disparaît elle apparaît
Encre sympathique devant la flamme de la chandelle
Secret de la Licorne
Epistémè? Socle, pilier, pierre tombale aussi, elle est comprise quand nous nous en déprenons,
Sous-sol des normes et de leurs transgressions, des conformismes et des révoltes
Sous-sol de l’impensable d’un temps, de son délire
De l’Époque
La Belle Époque

Qu’a découvert sous le pilier à l’envers l’Abbé solide et fou, l’Abbé lettré qui fouille?

L’Abbé Saunière a cru établir par des documents archéologiques -vrais ou faux, qu’il avait exhumés, ou qu’on lui a fait parvenir, et qu’il a peut-être ré-enfouis et cryptés- que la légitimité des Capétiens était un mythe.
La France comme Nation, la civilisation humaine elle-même, une fiction!

Sauniere-en-famille-cour-du-presbythere

L’Abbé debout au milieu

C’est une fiction bien entendu, un dispositif narratif, une création
Mais les inventeurs, croyait-il lourdement
Existaient matériellement, avaient laissé des traces

Arche perdue
Fétiche arumbaya

La vérité secrète terrible, quelle histoire: le dernier représentant des Carolingiens ne se serait pas éteint mais aurait été caché, prisonnier des usurpateurs capétiens; puis aurait donné naissance à la vraie lignée des Grands Rois.

Les Rois d’Europe
Grands Anciens immobiles dans l’envers du monde qui attendent ignorés d’être réveillés
Le fascisme est lovecraftien, Otto Rhan a travaillé à Rennes.

Époque si lointaine, un siècle, ne nous étonnons pas de l’immense sérieux que ces hommes portèrent à ces jeux, ces enjeux, plaques tectoniques en place depuis des millénaires qui glissent en quelques mois, qu’est-ce qu’un peuple, qu’une Nation

Qu’est-ce que l’Europe et les colonies bariolées
Le rosé sur les cartes monsieur le Curé
Les Étrangers, les Autochtones
Nous aussi nous sommes venus d’ailleurs il y a longtemps

La Tour de Magdala vigie sur la plaine des Invasions
Qu’est-ce que le Monde où l’Ancien disparu a voyagé, ô Henri Jammes, Parc oublié où des arbres exotiques ont poussé leurs feuillages
Vénéneux maintenant

Viens toute nue Clara d’Hellebeuse

La maison du capitaine
On fumait des cigares le soir les volets sont fermés

Il n’y a plus personne là-dedans
On va secouer terriblement les volets
La Marne, Ypres
Campagnes bruissantes ressources malgré tout en temps d’Exil

Où est le parchemin où s’inscrit en filigrane l’emplacement de la Licorne, sur le fond de la mer, entourée d’algues frémissantes, couverte de coquillages, à côté sûrement de cette statue de Glaucos qu’imagina Rousseau?
La carte du trésor, il faut elle-même la retrouver par un jeu de piste. Cet objet fondateur, crypté, est une feuille sans épaisseur, l’endroit est à l’envers, un anneau de Möbius, et nécessairement caché: étant ce qui permet l’ordre des choses il n’est pas une chose, et manque à sa place; puisqu’il permet l’ordre des mots, il doit être dit ailleurs que dans les mots tout en ne pouvant l’être que par eux, signifiant mobile du fondement.

La tour Magdala à Rennes-Le-Chateau (France)

La tour de Magdala à Rennes le Château

Le trésor n’est pas dans la mer ni sur l’île
L’Ancêtre égare et jure dans l’écho des perroquets
L’Ancêtre le fétiche le masque
Le Trésor est dans le Château de Famille oublié
Que Tournesol n’a (re)découvert et acheté qu’après avoir gagné de l’argent en parcourant le monde pour chercher le trésor

Tournesol, tourné par le Soleil
Par la foudre du Père adoubé
Son pendule mène vers le sous-sol
Le Pilier contre lequel est le Globe, le Monde
Tenu par son Père l’Aigle
La Lumière est née de la Lumière et les Frères y retournent

Il fallait appuyer sur l’île, le centre du Globe
L’Ombilic évident et caché
Vrai Lieu

Sous l’entrepôt bric-à-brac des malhonnêtes
Antiquaires oiseaux
Clones oiseux

tournesol-gymnote

Le Gouvernement m’a racheté fort cher le brevet de mon petit submersible.
Mon petit submersible!

Un trésor irreprésentable est disputé entre l’Église (qui défend l’ordre naturel et divin de la légitimité -mais, diable!, laquelle?), la Famille de France, les Moustaches de la République, et last but non least les Habsbourg qui prétendaient incarner la dynastie carolingienne continuée, représenter ainsi les vrais Européens, les Héritiers.
Ceux qui viennent
Ceux qui viennent sont ceux qui reviennent et qu’on avait chassés. Indûment disent-ils. Mais non.

Saunière est mort l’année où la boue du Chemin des Dames est rouge du sang de ceux qui meurent pour la France. Au château de Bourbon, dans l’Allier, l’Armée organise une grande cérémonie de remise de médailles: la France est sauvée!

Morts pour les lys en servant des machines
Duel d’artillerie de quatre années
En 1917 Heidegger a 28 ans
Le même âge qu’Hitler
Une Armée Impériale favorise en Russie la plus épouvantable régression démocratique des temps modernes

Ainsi un certain occultisme pris de biais révèle autre chose que ce qu’il croit pauvrement recéler: vrais démons, vraies merveilles.

i2n34

La légitimité de l’heureux abîme démocratique a été ouverte par le christianisme, par les monarchies européennes anti-impériales. César est un Général Divin dont le fils est choisi, adopté: pouvoir et consensus. Quand au contraire la désignation du pouvoir symbolique est délibérément arbitraire, par le jeu de l’hérédité, le lieu du pouvoir est bien vide en quelque façon: puissance et démocratie. La démocratie comme anti-consensus, comme différent. Lefort et Lyotard éclairant Marx et la notion de lutte des classes ont tout dit là-dessus. L’abbé Saunière, héros freudo-marxiste.

Rêvons donc comme les hommes de cette Belle Époque, assoiffée de justice, qui découvre l’art nègre et les musiques extra européennes -Picasso a 36 ans quand meurt Saunière, et Jaurès? Rêvons au chemin de croix de Rennes, de façon mallarméenne ou freudienne. Le Grand Secret n’est rien: la Basilique est construite sur un Tombeau vide, celui du fondement sans fond, comme disait Schelling, celui de la puissance de dire et de faire signe. Aboli bibelot d’inanité sonore. Rien de nihiliste là-dedans, le nihilisme est de chercher frénétiquement le bibelot. C’est alors qu’on est déçu, quand on trouve: la statuette arumbaya est dupliquée en dix mille exemplaires dans un atelier de reproductions d’objets exotiques. L’Arche est transportée dans un entrepôt, à côté de mille arches.

L’inéchangeable, ce n’est pas le Trésor de Rennes-Le-Château, c’est la splendeur charnelle des filles et des fleurs de Renoir, de Monet, ami très cher de Mallarmé. Dans un pli du temps, au Paradis, ils sont à la même table que Saunière, Mistral et Clemenceau. Maurras et Proust ne sont pas bien loin. Le vent agite les nymphéas à la surface du lac. Emma se met à chanter. Des soldats s’approchent pour écouter, l’un d’eux est blessé à la tête. C’est Apollinaire.

En attendant de les retrouver, et de lire un vrai travail sur l’occultisme fin de siècle, qui manque, rôdons sournoisement à Fourvière, du très étrange Perrin! Passons un été de brancardier à Lourdes, laissons-nous enfermer avec Breton, toute une nuit, dans le musée Gustave Moreau, et reprenons sur tous ces thèmes:

-Lamennais et Montalembert, sur la dissolution bienvenue du  césaro-papisme -de la religion comme lien social- peuvent-ils déjà cesser d’être désuets et redevenir modernes? Est-ce trop tôt?

-Bonnefoy: le maintenant classique Rimbaud, au Seuil. Rimbaud lecteur d’Eliphas Lévi! Les préfaces à Mallarmé, dans la collection poésie-NRF.

-Huysmans, réédité en Bouquin. Les terribles aventures de Durtal face à l’exécrable chanoine Docre. Les voyages immobiles de Des Esseintes, qui part pour Londres mais s’arrête dans un bar anglais, c’est pareil. L’ubiquité démoniaque des Temps faussement modernes est éloquemment marquée par Heidegger au début d’Etre et Temps; rien à voir avec un rejet de la technique, c’est quand même plus profond. Elle est vécue bovinement, cette sorcellerie qui abolit l’ailleurs, par ceux qui vont en boîte en Thaïlande, à la plage au Mexique et au bureau en banlieue. Elle est mise en scène dans un superbe opéra contemporain, Matrix. Roger Vailland répétait qu’A Rebours était le roman qui l’avait le plus marqué. Où sont en effet les rebelles? Là où on ne les attend pas, pardi.

-Plusieurs psychanalystes lacaniens qui ont écrit des travaux bien intéressants sur Hergé, par exemple Serge Tisseron.

-Le secrétaire de Clemenceau, Jean Martet, qui connaissait Saunière, écrivit après-guerre un étonnant petit roman, Nos cousins de Vaison. Réédité chez Babel.

Fouilles_interdites

Est-il vrai qu’une colombe apporta au premier des rois l’huile du sacre? Non. Nos ancêtres vivaient-ils dans des fantasmagories enfantines? Non plus! Fiction consciente. Fondatrice, et continuée: que le fils aîné du roi soit le plus apte à régner est une invention, prolongée indéfiniment. La société s’invente. Bien différent, n’est-ce pas, de l’Universel Reportage, comme disait Mallarmé, qui définit notre nihilisme.

Mais on invente toujours, passe la vie irrépressible, tordue. Et qu’est-ce qu’on ne va pas inventer, que les hommes sont divisés en race, comme des bêtes. Le nazisme est strictement contemporain de la télé-vision.

L’ordre symbolique permet seul la liberté, comme la grammaire seule permet de nouveaux énoncés. Il n’a par lui-même aucune réalité matérielle, d’où les intéressantes variations de la psychanalyse sur la case vide qui permet les glissements créatifs des pièces du puzzle. Pour travailler le rapport entre ce vide et la néoténie biologique du (non)-animal humain, voir les travaux tout à fait importants de Géza Roheim.

Nos ancêtres appelaient droit divin cet ordre symbolique, que Saunière chercha sa vie durant, sous les dalles, dans les maquis et les forêts, le soir dans sa bibliothèque de la Tour de Magdala: grand vent, bonne bouteille.

emma-fonds-secrets

Emma Calvet. Saunière avait découpé son portrait (pas celui-ci!) sur un emballage de chocolat

Tout cela, nous le savons depuis belle lurette, depuis notre naissance, à vrai dire: Elle est si belle que je lui ait dit les premiers mots de ma vie, Francis Cabrel. Hymne à Marie? Non, chanson pour sa mère.

Un projet politique ne saurait donc consister à donner un réalité matérielle au symbolique, de chercher le Trésor pour de vrai, Dernier Empire, Grand Reich. A cela s’essaie le Diable. Il essaie par là même de se faire être lui-même, sans succès. Il se donne du mal, beaucoup, nous en donne par la même occasion, et se donne à nous: ce n’est rien, c’est du rien, trésor du Diable. Il n’arrive à rien de bon, même pas à exister. Le Diable mime. Il dit: Tu fais partie d’un peuple élu, comme eux. Ce peuple fut-il secret, caché, à venir. Chiennerie de tout occultisme: eux ne se sont mis à l’écart des autres peuples, des adorateurs d’idoles, que pour proclamer que tous les peuples sont égaux.
On ne saurait non plus, platement, vouloir revenir à des Surmoi paternels tous azimuts, les valeurs. On ne saurait avoir le choix entre ces trois alternatives: soit la continuation de l’actuelle déréliction, soit le fascisme, soit la social-démocratie branchouille. La nécessité reste de mettre fin à la négation présente de l’humanité, toutes ces solutions en trompe-l’œil aggravant cette négation.

Arendt: Il n’y a pas d’humanité possible sans la surprise qu’apporte toute existence nouvelle. S’arroger le droit de décider aujourd’hui ce qui doit être est réitérer le vœu de tout totalitarisme.

Négation de l’humanité, donc, présente et accélérée. Monde qui ne rencontre rien ni personne, alors que c’est la définition du monde d’être ouverture. Non-monde immonde! Vieillards immortels et frénétiques qui vivent dans l’instant: cet Im-monde, n’est-ce pas celui des fonds de pension, centres de décision de la finance? Il ne s’agit pas bien sûr de nos aînés empiriques, à qui l’on vole la mort, au contraire et parallèlement. Voleurs de mort! Mitterrand a médité là-dessus. Il avait d’ailleurs parcouru les rues de Rennes-Le-Château pendant la campagne électorale de 1914.
Pardon de 1974.

benitier_3

Rennes, le bénitier

Le capitalisme devenu financier consonne ici avec la répugnante mythologie propagée par la Scientologie.

Les êtres humains seraient le réceptacle d’êtres incréés, immortels, les Thétans (Têtards-Titans?). Les meilleurs -les dirigeants par là même!- en prennent conscience, et positivent leur environnement en écartant les sous-hommes et leurs ondes néfastes, englués que seraient ces derniers dans leur naïveté, leur finitude. Gestion moderne. Gnose diabolique.

Terminons sur Asmodée: dans l’Église de Rennes il se tient au-dessus du bénitier. Que contient un bénitier? De l’eau sainte, onction sacrée, légitimité. Asmodée est le nom du Diable Boiteux de Lesage: il soulève le toit des Maisons pour en montrer les secrets à un petit Faust. Maisons? Maison de l’homme, Saint Langage! Maisons Royales. A la Belle Époque, les soudards comme les écoliers saisissaient immédiatement ces harmoniques. 

Inconsciemment, c’est-à-dire avec une vigueur et une acuité dont nous n’avons pas idée.

Noël P., été 2001, Pyrénées

Monet_Umbrella