Vous ne sauriez avoir une idée de l’effet extraordinaire qu’a un bûcher funéraire sur un rivage désolé, entre les montagnes et la mer, ni la singulière apparence que le sel et l’encens donnent à la flamme

John Keats, 1795-1821. Né à Londres. Le père, palefrenier, meurt d’une chute de cheval, la mère, de la tuberculose. L’adolescent est mis en apprentissage chez un chirurgien qu’il quitte bientôt. Lectures: les élisabéthains, Milton, Coleridge, et toujours et avant tout Shakespeare; mais aussi Dante et les Grecs.

17a53-rome.1243536016La maison qu’habitèrent Keats et Shelley place d’Espagne, à Rome, transformée en musée. La bibliothèque.

Rencontre avec Shelley, Leigh Hum, les éditeurs Olher qui publient ses premiers vers (1817). Son second recueil, Endymion, est durement reçu par la critique. Lors d’un voyage à pied en Ecosse, sous pluies et brouillards, Keats a sa première crise de laryngite. A l’automne, il est au chevet de son frère Tom, tuberculeux et qui se meurt. En 1819, il se prend d’une violente passion pour une jeune voisine, Fanny Brawne.
Hyperyon et la plupart des grandes odes et sonnets, écrits en cette année de création innombrable, paraissent en mai 1820. Mais Keats a commencé à cracher le sang et les médecins le condamnent à passer l’hiver en Italie. Il décline avec une sorte de hauteur désespérée l’offre amicale de Shelley l’invitant auprès de lui, à Pise. Le long voyage final, il le fait en compagnie d’un jeune peintre de ses amis, Severn, qui le soignera avec dévouement jusqu’à sa mort, le 19 février.

Percy Bysshe Shelley, 1792-1822. Né dans le Sussex d’un père riche propriétaire. Esprit précocement libre: à Eton, il se mêle d’alchimie; sa brochure, Nécessité de l’athéisme (1811), lui vaut d’être renvoyé d’Oxford. De toutes jeunes femmes se succèdent dans sa vie: la première a seize ans; ils se marient en 1811; elle se suicidera en 1816. La seconde, Mary Godwin, le suivra en Italie. De l’une et l’autre, des enfants lui naissent, des enfants lui meurent. En 1816, il est prés de Pise, avec Byron pour voisin, dans un cercle de jeunes Anglais en rupture de conformisme, dont le flibustier Trelawney, le capitaine Williams et son amie Jane, pour qui il écrira des poèmes d’amour. Il a déjà publié de longs poèmes philosophiques –La reine Mab, Alastor ou l’Esprit de la solitude.

bright_star1

Keats et Fanny dans le film de Jane Campion

Sa poésie se fait chant: Ode à l’alouette, Ode au vent d’ouest, le Prométhée délivré … En juin 1821, il écrit Adonaïs, une Elégie sur la mort de John Keats, qu’il fait précéder d’une dure dénonciation de la critique anglaise à qui il impute la mort du poète:

La sauvage critique de son Endymion … produisit le plus violent effet sur un esprit impressionnable… et détermina une rupture des vaisseaux dans la poitrine … Misérable! Tu as effacé délibérément l’un des plus nobles spécimens de l’ouvrage divin!

Un an après, Shelley et Williams s’embarquaient à Livourne, sur leur voilier, Ariel, et disparaissaient dans la tempête. Sur le corps de Shelley rejeté à la côte, on trouvera un Eschyle et un petit volume de Keats. Le 21 août, Byron écrit au critique Thomas Moore:

Nous avons brûlé les corps de Shelley et de Williams sur le rivage. Vous ne sauriez avoir une idée de l’effet extraordinaire qu’a un bûcher funéraire sur un rivage désolé, entre les montagnes et la mer, ni la singulière apparence que le sel et l’encens donnent à la flamme.

Shelley et Keats sont enterrés au cimetière protestant de Rome.